Vous êtes ici : Accueil > Nous avons aimé...

Nous avons aimé...


 

« Dix jours sans écrans »

 

Sophie Rigal-Goulard


Roman jeunesse



Dans la classe de Paloma, Anouk, Gordon et Louis, la maîtresse propose un défi a priori complètement fou : passer dix jours sans écrans ! Ou au moins, essayer d'en regarder le moins possible… Les tablettes, ordinateurs ou télévisions doivent être ignorés au maximum.

Le projet partage la classe… Si Gordon, Louis et leurs copains le trouvent complètement idiot, la grande majorité adhère totalement et s'y lance avec enthousiasme. Mais comment faire pour passer 10 jours entiers sans écrans ? La tentation est si grande… Petit à petit, les élèves prennent un autre rythme, des ateliers s'organisent, des amitiés se créent, il y a bien toutes sortes d'occupations possibles.

Les plus réfractaires se laissent tenter, et les plus accrocs aux écrans ne sont pas forcément ceux que l'on imagine.

Un petit roman sympathique qui fait réfléchir les enfants à la place qu'occupent les écrans dans leur vie, sans toutefois être moralisateur.



 

 

Les garçons ne tricotent pas (en public)

T.S Easton roman ado à partir de 13 ans



Ben Fetcher est un lycéen de 17 ans pas des plus populaires au lycée . Pour être invités à LA fête de l'année, ses trois copains élaborent un plan (douteux) impliquant vol d'alcool dans une supérette et fuite à vélo… Mais le larcin tourne au drame lorsque Ben fonce à vélo (bien malgré lui) sur Mme Frensham, l'employée chargée de faire la circulation. Il est alors dans l'obligation d'effectuer des travaux d'intérêt général, ainsi que de suivre un cours hebdomadaire de son choix. Sur un malentendu, il se retrouve dans un cours de...tricot ! Ben redoute que sa nouvelle activité ne lui vaille les railleries de ses camarades (et n'achève définitivement sa réputation). Surtout qu'il commence à y prendre goût…

Comment son père, plutôt branché football et mécanique, pourrait le comprendre ? De quiproquo en mensonges, une chose est sûre : son activité doit être tenue secrète du plus grand nombre !

Un roman drôle et rafraîchissant, sans niaiserie, qui parlera aux ados.

 

 

 

 

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, Nathalie Stragier, Editions SYROS

 

 

La vie d'Andrea bascule le jour où un étrange groupe de jeunes filles apparaît à l'entrée de son lycée. L'une de ces filles, Pénélope, se retrouve distancée et perdue dans une ville qu'elle ne connaît pas. Andrea décide de l'héberger quelques temps mais Pénélope est une fille étrange et pour cause : celle-ci lui avoue qu'elle vient du futur. Faut-il la croire ? Et si Pénélope vient réellement du futur, ne cache-t-elle pas une vérité terrifiante à propos de l'avenir de l'humanité ?

 

Nathalie Stragier est scénariste depuis plusieurs années, mais c'est là son tout premier roman. Si les histoires de voyages dans le temps sont assez courantes, l'auteur se sert ici de ce ressort narratif pour créer de nombreuses scènes comiques. Pénélope refuse de porter des soutien-gorges, trop archaïques, mais se passionne pour le sèche-cheveu. Elle est maladroite mais se bagarre aussi avec les garçons, ce qui met Andrea dans de fâcheuses situations.

 

Mais Nathalie Stragier se sert aussi du point de vue d'une personne du futur pour pointer du doigt certains aspects de notre société, notamment le sexisme.

 

Ce roman drôle et palpitant pour adolescent pourra même séduire un lecteur adulte.

 

Mylène C. 

 

 

Le Souper - JEAN-C BRISVILLE

 "Le souper" et autres pièces, Jean-Claude Brisville, Editions Actes Sud

 

« TALLEYRAND : J'ai toujours pressenti qu'un jour nous aurions ce face à face… et qu'il nous faudrait décider du cours des choses. Eh oui, Fouché. Nous, nous tirons les fils. A ce jeu là, je suis le maître.

FOUCHE : Pas toujours. »



Les trois pièces qui composent ce recueil sont en réalité trois duels. Chaque histoire présente en effet une confrontation entre deux personnages historiques : Talleyrand et Fouché dans Le souper, Descartes et Pascal dans L'entretien, et Mme du Deffand et Julie de Lespinasse dans L'antichambre. Dans chacun de ces duels, les adversaires sont fondamentalement semblables, se comprennent à demi mot. Pourtant ils se déchirent, du fait des circonstances ou de leurs choix personnels.

 

   Le souper raconte l'entrevue de deux des plus grands traîtres de l'Histoire : le prince de Talleyrand et le conventionnel Fouché. Tous deux virtuoses dans l'art de changer de régime, ils ont accompagné la monarchie, la Révolution puis l'Empire. Mais en ce soir de 1815, la situation politique de la France va encore basculer.

Napoléon est vaincu à Waterloo, le premier empire agonise. Que faut il donc restaurer ? Une république ou une monarchie ? Talleyrand est aux ordres de Louis XVIII et Fouché veut rétablir un comité de salut public.

Durant leur dîner, ces deux requins politiques n'auront de cesse de se flairer, de se cerner, de se maintenir à la gorge l'un l'autre jusqu'à ce l'un des deux plie. C'est que l'enjeu est de taille : il s'agit de l'avenir de la France.



   L'entretien, sur le même modèle, montre une conversation entre les deux plus grands philosophes du XVIIe siècle : René Descartes et Blaise Pascal. Cette rencontre a réellement eut lieu, mais personne ne sait ce que ces deux grands esprits se sont dit. La seule chose certaine, c'est qu'ils se sont disputés. Ainsi, Brisville a tenté de reconstituer la conversation des deux hommes.

Descartes a cinquante ans et l'essentiel de sa carrière de philosophe est déjà accomplie. Il sillonne l'Europe et passe une dernière fois à Paris avant de rejoindre la Cour de Suède. Blaise Pascal a 24 ans et rend visite à ce qu'il peut considérer comme « son maître » en choses de l'esprit. Pourtant le jeune homme est à un tournant radical de sa vie : il s'apprête à délaisser la science pour le jansénisme.

Ces deux grands esprits, que leur intelligence et leur lucidité isole du reste du monde, ont tout pour se comprendre. Pourtant, y a t il le moindre dialogue possible entre Descartes, rationaliste convaincu, et Pascal pour qui une religion rigoriste est seule à même de soulager le monde de sa misère ?



   L'antichambre présente deux personnages moins connus. Au XVIIIe siècle, la vie intellectuelle prend place dans les salons des dames de la noblesse. Le cercle le plus à la mode est celui de Madame du Deffand. Comme cette dernière commence à perdre la vue, elle engage sa nièce naturelle, Julie de Lespinasse comme lectrice. Si la jeune fille se montre d'abord timide, elle développe rapidement ses propres talents d'esprit mais surtout, elle perçoit ce qui avait échappé à sa protectrice. Dans les salons où la parole devient une œuvre d'art vide de conséquences, certains grands esprits commencent à développer une pensée plus profonde. La révolution française a commencé dans les salons. Peu à peu, Julie prendra l'ascendant sur Madame du Deffand et créera son propre cercle, vidant celui de celle qui l'avait recueilli.

Ces trois pièces merveilleuses méritent d'être d'avantage connues et si l'on a pas la chance de les voir sur scène, on peut les déguster en les lisant, confortablement assis dans son fauteuil.

 

Mylène C.

 

PS: Voici un extrait du "Souper" interprété par Niels Arestrup et Patrick Chesnais

ici


 
« La petite communiste qui ne souriait jamais » Lola Lafon, éditions BABEL

« Tous les sportifs qui gagnent sont des emblèmes politiques malgré eux. »

  Aux jeux Olympiques de Montréal en 1976,  Nadia Comaneci, une jeune gymnaste roumaine de 14 ans, réalise l’exploit d’obtenir la note maximale, 10. Ou plutôt 1,00 car l’ordinateur n’avait même pas été programmé pour pouvoir afficher cette note, encore jamais dispensée avant ce jour.  Le monde entier tombe amoureux de cette adolescente gracieuse et puissante, au corps encore enfantin,  aussi charmante sur la piste qu’elle est sévère en interview. Miracle d’un enfant au corps et à la volonté de fer. Mais la révélation de Montréal est aussi le début de la descente : Nadia grandit, son corps devient celui d’une femme, et le régime de Ceaucescu se durcit en Roumanie.

  Le scénario a tout d’une success story tragique, digne d’un block buster américain. Mais ce serait sans compter la personnalité de son auteure. Lola Lafon, auteur féministe et libertaire, restitue cette histoire de manière bien plus originale et profonde.

  Bien qu’il s’agisse d’un roman, Lola Lafon s’est entretenue pendant des mois avec la véritable Nadia Comaneci et a restitué une partie de leurs entretiens. Le récit romanesque est donc sans cesse entrecoupé par les commentaires de l’ancienne athlète. A aucun moment Lola Lafon ne vole la parole à la véritable Nadia. Elle la lui restitue plutôt, même si c’est parfois pour la mettre en doute, ou la confronter à des preuves contraires.

  Au travers du parcours de cette gymnaste, Lola Lafon aborde les thèmes qui lui sont chers, la féminité, la liberté, en poussant le raisonnement presque jusqu’au paradoxe. Cette toute jeune fille dont l’enfance a été vouée à un entraînement physique quasi surhumain, a-t-elle été finalement d’avantage sacrifiée que toutes les autres petites roumaines vouées  au mariage et à la gestation de nouvelles générations communistes ?

  Nadia, la pauvre enfant prisonnière d’un entraîneur tout puissant ? Au contraire, elle avait la sensation de résister, de s’inventer un autre destin. Cette petite fille à l’aspect fragile a été l’une des premières à travailler la puissance et la vitesse aussi bien que la souplesse. Nadia réalisait des figures dangereuses, depuis interdites en compétitions, et d’autres que seuls les hommes osaient effectuer. Cette image forte a inspiré quantité de petites filles des années 70.

  Mais Nadia est aussi devenue, malgré elle, l’image de marque du régime de Ceaucescu. Tout comme les questions féministes, les questions politiques parsèment le roman et révèlent une situation ambigüe. En effet, Nadia est devenue une championne grâce à un régime politique où tous les équipements culturels étaient gratuits, mais sa célébrité a fini par en faire une victime de ce même régime. Elle est jugée trop grosse à 50 kilos et alors qu’elle remporte encore les plus hautes médailles. Elle participe à la propagande et à l’image de marque d’un régime qu’elle ne sait pas vraiment remettre en cause, comme elle n’a jamais remis en cause les méthodes de son entraîneur.

  Mais si Nadia Comaneci a fini par fuir la Roumanie, quelques mois avant la chute du dictateur, elle ne cesse de rappeler à Lola Lafon de ne pas verser dans les stéréotypes : pas de Roumanie froide, aux villes grises, du temps soviétique. Les gens y ont aussi trouvé des instants de bonheur, parfois volé, et il fallait aussi rendre justice à ces moments là.

  En conclusion « La petite communiste qui ne souriait jamais » est un texte passionnant, à mi chemin entre le roman et le documentaire, qui vous donnera l’envie d’aller regarder par vous-même les chorégraphies de l’impressionnante Nadia Comaneci. 

Mylène C. 


Le jardin de minuit (Edith)

BD jeunesse

 


Le jardin de minuit est un superbe roman graphique faisant partie de la sélection jeunesse 2016 du festival de la BD d'Angoulême. Il s'agit d'une libre adaptation du roman de Philipa Pearce « Tom et le jardin de minuit » de 1958 ( Tom's midnight garden).L'histoire a lieu Dans l'Angleterre du début du XXème siècle.Tom et et Peter sont deux frères très proches. Quand Peter attrape la rougeole, Tom est envoyé pour les vacances chez son grand oncle et sa grande tante, afin de ne pas être contaminé. Tante Gwen et oncle Allan sont bien gentils mais un peu austères et Tom ne tarde pas à s'ennuyer ferme . Une bien étrange horloge qui sonne 13 coups trône dans l'entrée de la résidence et ne manque pas de piquer la curiosité de Tom. Une nuit, n'arrivant pas à dormir, Tom se glisse hors de son lit; s'aventurant dehors, il découvre alors l'existence d'un somptueux jardin, qui disparaît dès que le jour se lève. De visites nocturnes en visites nocturnes, Tom parcourt de long en large ce magnifique jardin , et ne tarde pas à y faire la connaissance d'une enfant semblant tout droit sortie du passé...

 

 



Les autodafeurs, Marine Carteron, Editions du Rouergue


La vie d'Auguste Mars change brutalement lorsque son père meurt dans un accident de voiture. Lui, sa mère et sa petite sœur Césarine partent alors vivre dans la maison de leurs grands-parents, la Commanderie. Mais la nouvelle vie d'Auguste ne s'annonce pas de tout repos. D'abord il y a son nouveau collège, avec un directeur tyrannique et un professeur de français qui ressemble à une rock star, passionné par les livres. Il y a aussi les frères Montagues, qui ne perdent jamais une occasion de tabasser quelqu'un. Heureusement qu'Auguste pratique les arts martiaux.


Mais comme si tout ça n'était pas suffisant pour compliquer la vie de n'importe quel garçon de 14 ans, des événements étranges surviennent autour de la Commanderie. La remise prend feu, la rumeur court que le père d'Auguste aurait été assassiné, Auguste entend qu'il va devenir un « gardien ». Tout cela aurait il un lien avec le livre ? Ce livre que leur père aurait laissé à la petite sœur Césarine, autiste mais qu'on préfère appeler « artiste », à qui rien n'échappe. Surtout pas le fait que la Commanderie semble avoir des pièces cachées ?


Nous suivons avec plaisir le duo de choc composé d'un grand frère imaginatif et bagarreur et d'une petite sœur pragmatique à l'excès. Le récit, plein de mystère, est à la fois captivant et plein d'humour.

Roman ado "Darkwind : Mécanique infernale" de Sharon Cameron 

Dans l’Angleterre victorienne, Katharine est une jeune  aristocrate orpheline de 17 ans élevée à Londres par sa sévère tante Alice. Katharine est envoyée à Darkwind, sur le domaine de son oncle Frederick Tulman, afin de mener l’enquête : l’oncle « Tully » est en effet accusé par Alice de dilapider l’héritage familial  en finançant des projets farfelus. Le vieil homme en réalité est un féru d’invention et de machines, certes dans sa bulle, mais doté d’un génie indéniable.  Sur place, Katharine fait la rencontre des habitants du domaine qui lui témoignent  d’emblée une franche hostilité. Katharine sera tiraillée entre déclarer son oncle comme étant fou et le faire interner, comme le souhaiterait Alice, et préserver le manoir de Darkwind qui permet de faire vivre toute une communauté.

 

« Nous les menteurs » de Emily Lockhart

Roman adolescent

 

La narratrice de cette histoire est Cadence, adolescente issue d’une très riche famille américaine. Une adolescente meurtrie. C’est une véritable dynastie à laquelle elle appartient, le clan Sinclair avec à sa tête le patriarche Harris, charismatique grand-père. Les Sinclair sont beaux, les Sinclair sont sveltes, élégants et rieurs…en apparence du moins.

Tous les étés, Cadence et ses cousins se retrouvent pour passer leurs vacances sur leur île privée de la très chic côte est des Etats-Unis. Mais ce lieu de rêve semble avoir été le théâtre d’évènements dramatiques pour Cadence. Au fil des pages, les pièces du puzzle s’assemblent petit à petit jusqu’au dénouement final, véritable coup de théâtre. Un roman coup de poing extrêmement bien ficelé qui ne vous laissera pas indifférent.

"Les petites reines" de Clémentine Beauvais
 
Astrid, Hakima et Mireille ont été élues respectivement « Boudin d’or », « Boudin d’argent » et « Boudin de bronze » de leur lycée, concours organisé par d’odieux camarades. Désespoir et humiliation pour Astrid, fatalisme pour Hakima. Mais Mireille, adolescente excentrique à la répartie cinglante et pleine d’auto-dérision, ne se laisse pas abattre ! Pas question d’être une victime. Et puis elle n’en est pas à son premier prix, elle a été élue deux années de suite "Boudin d’or", alors les moqueries ne l'atteignent plus... Au lieu de se morfondre, elle embarque ses deux comparses dans un long périple à vélo (rallier Bourg-en-Bresse à Paris, direction la garden party de l’Elysée du  14 juillet) pour vendre en chemin… des boudins ! Mais aussi faire passer un message.

Ce roman déjanté de la talentueuse Clémentine Beauvais est un total rafraîchissement. Mireille Laplanche est un personnage haut en couleurs qui ne manque pas de ressources et clouera au pilori tous ses détracteurs grâce à son humour. Rires et bonne humeur garantis ! 

 

 

 

Chers jeunes lecteurs,
 
Cette semaine, nous avons lu pour vous La guerre des crottes, de Véronique Delamare Bellégo (éditions Oskar).
 
Dans une petite ville pas loin de Paris, un groupe d’enfants décide de se battre contre les centaines de kilos de crottes de chiens qui se retrouvent tous les jours sur les trottoirs de leur ville et sur lesquelles tout le monde marche. 
C'est le CMJ, Conseil Municipal des Jeunes, qui prend l'affaire en main, avec des enfants de tous les âges, du CE2 à la 3ème.
Les enfants mènent de nombreuses actions pour sensibiliser les propriétaires de chiens : Ils mettent des affiches, inventent des slogans, tiennent des permanences, plantent des drapeaux jaunes dans les crottes.
Après avoir écrit au Ministre de l’environnement, ils reçoivent la visite et le soutien du célèbre aventurier-animateur de télé, Nicolas Verne, qui les filme et les invite sur le plateau de son émission de télévision, Les leçons de la Terre.

Un livre amusant, sur un thème original, qui plaira sûrement aux lecteurs à partir de 9 ans.

Chers jeunes lecteurs,
 
Nous avons eu un coup de coeur pour le roman Seul avec mon chien,de Béatrice Masini.
 
Tito et Miro sont inséparables. Lorsque le Roi ordonne que l’on fasse disparaître tous les chiens du Royaume, Miro décide de sauver son fidèle compagnon, Tito, et de partir avec lui à la recherche d’un endroit où ils ne seront plus obligés de subir les caprices absurdes d’un roi tyrannique.
 
Ainsi commence leur longue aventure. Ensemble ils vont traverser les bois, le désert et affronter la peur, la faim et la soif. Heureusement l’espoir, lui, ne les quitte jamais et leur permet de se sortir de tous les mauvais pas…
 
Un roman initiatique qui soulève de nombreuses questions et réflexions autour de la tolérance et de l’injustice mais aussi de l’amitié et de l’importance de nos choix.
 
Unetrès belle histoire que nous avons lue avec bonheur et que nous conseillons à tous les jeunes lecteurs, à partir de 9 ans.

Chers jeunes lecteurs,
 
Aujourd'hui, nous vous parlons de L'enfant du séisme, de Sophie NOËL, un court roman qui nous raconte l'histoire de Flore, fillette adoptée en Haïti.

Flore vit en France avec son papa et sa maman. Elle attend avec impatience sa petite soeur Alexandra, dont la procédure d’adoption a débuté voilà un an, également en Haïti.
Mais le séisme du 12 janvier 2010 à Port-au-Prince va tout chambouler.
 
Commence alors une aventure singulière pour Flore, aventure qui va bouleverser son quotidien, entre bêtises et prises de conscience, entre larmes et rires…
Un petit dossier thématique à la fin du livre permet d'en savoir plus sur Haïti et le séisme du 12 janvier 2010, et sur l'adoption.
 
 
Ce roman, c’est aussi l’histoire vécue par l’auteur, Sophie Noël et ses proches.
 
Thèmes : Famille - Société - Solidarité
 
Les autres romans de Sophie NOËL à la bibliothèque sont Le mystère de la grotte au diable (tome 1 des aventures de Mahaut) et L'armée des rats (tome 2 de Mahaut).

Chers jeunes lecteurs,
 
Des petits livres courts, écrits en gros caractères, mais très intéressants à lire : la collection des SYROS. Les Mini-Syros (petits romans policiers), et les Syros Soon (petits romans de science-fiction).

Aujourd'hui, nous vous parlons de J'ai tué mon prof, de Patrick Mosconi.
 
 Julien avait appris le truc dans un film, à la télé : quand on veut quelque chose, il faut y penser très fort, le soir en s'endormant. Il avait pensé très fort que son prof tombait malade. Et crac ! voilà que le prof se met à mourir ! Et que Julien devient un assassin.
 
Un bon petit polar sur le pouvoir de l'imagination chez les enfants et le mécanisme insidieux de la culpabilité.
Se lit en une heure !
N'hésitez pas !

Chers jeunes lecteurs,
 
Aujourd'hui, nous vous parlons d'une de nos nouveautés : Le grand mensonge de la famille Pommerol, de Valentine Goby (Editions Thierry Magnier).
 
La famille Pommerol a programmé un grand voyage en Chine depuis des mois, et voilà que Le père perd son travail. Plus d'argent pour partir en Chine, il faut tout annuler.
Pour ne pas affronter la honte de la famille, des amis et des voisins, la mère, le père et les deux filles Pommerol vont faire semblant d’être partis et vivre enfermés chez eux pendant un mois en lisant des cartes, des livres, en regardant des documentaires sur la Chine, et en mangeant des plats chinois.

Mais Juliette est mal à l'aise avec un si grand mensonge, et le mois passe très lentement... Jusqu'à ce qu'elle découvre quelque chose dans sa cave...
 
Un roman bien écrit, drôle et original, à lire à partir de 8 ans.

Thèmes : humour, mensonges, amitié et histoires de famille.

Pour nos tout jeunes lecteurs (premières lectures),
Nous avons beaucoup aimé L'enfant, de Colas Gutman (aux éditions Mouche de l'école des loisirs).
Léonard est un petit garçon de la ville qui aime marcher sur les trottoirs, sauter sur les bancs et courir après les pigeons. Mais ses parents adorent la campagne et l'emmènent s'y promener.
Au détour d'un sentier, Léonard rencontre un mouton, une poule et une vache qui lui demandent à quoi il sert.
Désespéré, Léonard s'aperçoit qu'il ne sert à... RIEN !
Quand les animaux emmènent Léonard auprès du loup, celui-ci ne veut même pas le manger tellement il sent la ville !

Le récit est drôle et tout en finesse.
Les illustrations sont en accord avec les phrases courtes, simples mais percutantes. On y parle avec beaucoup d'humour des peurs, des choix, des loisirs, de la nature, des questionnements d'enfants.
Les dialogues sont rythmés, les répliques excellentes, les comparaisons pleine d'imagination  !
Un vrai régal.

N'hésitez pas à l'emprunter, à le faire lire à votre enfant ou à le lire avec lui ! Bon moment garanti !

Chers  jeunes lecteurs,
 
Aujourd'hui, nous vous parlons du roman Pourquoi j'ai pas les yeux bleus, d'Anne Vantal (aux éditions Actes Sud Junior).
 
Maya est très jolie avec sa peau mate et ses yeux noirs. Mais elle, elle ne s'aime pas. Elle voudrait tant ressembler à sa maman, qui est si belle avec ses yeux bleus.
Et puis, comment expliquer aux autres que, si elle est différente, c'est parce qu'elle vient de Colombie...
 
Un roman sur la relation mère-fille, sur l'adoption, sur l'image de soi, avec une héroïne drôle et réfléchie à la fois, qui se pose des questions et se cherche tout en débordant d'amour pour son étrange papa, son petit frère tout doux et sa  maman si belle !
 
Une histoire qui fait réfléchir, mais également très drôle, à partir de 9 ans.
 
Chers jeunes lecteurs,
Aujourd'hui, nous vous parlons du roman Papillons noirs de Claire Mazard (aux éditions Oskar Jeunesse)

A seize ans, tout devrait sourire à Vanessa. Elle vient d'être repérée par une agence de mode et a rendez-vous avec la directrice. Mais depuis quelque temps, la jeune fille reçoit des messages menaçants. L'agence Maud'Elle cache-t-elle un noir secret ? Entre un meurtre, une disparition et des papillons noirs, la commissaire Karine Raczynski va devoir mener l'enquête.
Un roman policier bien ficelé, des personnages attachants - et notamment la commissaire Karine Raczynski -  on se laisse prendre à l'intrigue.

Un bon thriller, à lire à partir de 10 ans !

***
Chers jeunes lecteurs,
 
Aujourd'hui, nous vous parlons du roman Vango, de Timothée de Fombelle (chez Gallimard Jeunesse)

Vango Romano, un jeune homme de 19 ans, est accusé d'un crime qu'il n'a pas commis. Obligé de s'échapper, il doit fuir la police qui l'accuse, ainsi que des forces mystérieuses qui le traquent.
Mais surtout, Vango ne sait pas qui il est. Son passé cache de lourds secrets. Des îles silencieuses aux brouillards de l'Écosse, Vango doit partir à la recherche de son passé.
Tome 1 : Vango, Entre ciel et terre
Tome 2 : Un prince sans royaume
Un récit minutieusement bâti, d'une écriture vive et claire, une aventure trépidante, généreuse et pleine d'imagination.
Vango séduira autant les ados que leurs parents.


D'autres romans de Timothée de Fombelle à la bibliothèque :
- Tobie Lolness (Tomes 1 et 2)

 

***

 

Pour nos petits lecteurs,

Nous avons créé une table thématique sur... LE LOUP !
Vous y trouverez forcément votre bonheur !

Par exemple, connaissez-vous Grand Loup et Petit Loup, Une si belle orange ?
Grand Loup et Petit Loup veulent tous les deux manger la belle et ronde orange.  Qui l’aura ? Grand Loup ? Petit Loup ? Ce dernier laisse échapper le beau fruit, et se lance à sa poursuite dans la grande ville. Le temps passe et Grand Loup, inquiet, part chercher son ami. Il retrouve l'orange, mais pas Petit Loup. Alors il comprend que l'important n'est pas le fruit, mais l'amitié.
Ils finiront par se retrouver, dans un nouvel endroit lumineux et, sans un mot, retrouveront leur magnifique complicité.
Un album doux, riche, qui prône les belles valeurs de l'amitié et du partage.
Sur la table thématique, vous pourrez également lire :
- C'est moi le plus fort, de Mario Ramos,
- Habille-toi Babilou, de P. Binsinski,
- A pas de louve, de J. Hoestlandt et M. Danian,
- Comment ratatiner les loups, de C. Leblanc et R. Garrigue,
- Demain je te mangerai, de Ramadier et Banjeau,
- C'est pas moi c'est mon loup, de Cabrol et Graux,
- La culotte du loup, de Servant et Le Saux
etc...
***
Chers jeunes lecteurs,
Aujourd'hui, nous vous parlons du roman Le Manoir, d'Evelyne Brisou-Pellen, aux éditions Bayard Jeunesse.

Le tome 1 - Liam et la carte d'éternité - raconte l'histoire de Liam, un adolescent de 15 ans, qui va vivre sa convalescence au Manoir, un lieu hors du temps et des modes.
Tout lui paraît étrange, dans cette immense demeure, et notamment les pensionnaires, surprenants et décalés. 
Liam se pose beaucoup de questions : Pourquoi n'y a-t-il pas d'électricité dans le manoir ? Pourquoi ne peut-il pas contacter sa famille et ses amis, ni même recevoir de visites ?
Liam finit par se faire quelques amis, et surtout Cléa. Ensemble, ils découvrent que le Manoir recèle de nombreux secrets. Pourquoi l'accès à la cave leur est-il interdit  ? Y aurait-il des pensionnaires dangereux ?
Nous vous conseillons ce captivant roman d’Évelyne Brisou-Pellen, plein d'humour et de suspense.
(les trois autres tomes sont aussi disponibles à la bibliothèque)
Autres romans d'Evelyne Brisou-Pellen à la bibliothèque :
- Les enfants d'Athéna
***

 

 

« Méto », de Yves Grévet, éditions Syros

 


 

Voici une trilogie du genre dystopique  de l’auteur Yves Grévet . Mais d’abord, qu’est-ce qu’une dystopie ? C’est un genre littéraire apparu au XXème siècle, avec entre autres la publication du « Meilleur des mondes » de Aldous Huxley ou de « 1984 » de Georges Orwell. La dystopie  décrit une société totalitaire au sein de laquelle les individus sont sous contrôle  et empêchés d’agir librement. Ce genre est actuellement très en vogue dans la littérature jeunesse et adolescente (« Hunger Games », « Divergente », « l’Epreuve »…)

Dans le premier tome de sa trilogie « Méto », Yves Grévet met en scène une maison dans laquelle soixante-quatre enfants vivent reclus et complètement coupés du monde extérieur. Cette maison est régie par des règles extrêmement sévères. Les pensionnaires sont surveillés par les terribles  « Césars », personnages autoritaires qui les tyrannisent.  Leur vie monotone est rythmée par les sanctions. Une fois devenus trop grands, les enfants  disparaissent, et sont remplacés par de nouveaux arrivants. Méto, l’un des pensionnaires, se pose beaucoup de questions : que se passe-t-il dans ce monde extérieur dont ils ne connaissent rien ? Qu’arrive-t-il à ceux qui disparaissent ? N’existe-t-il pas un monde meilleur ?

Quelques dystopies disponibles en littérature jeunesse :

-« Le passeur »de  Loïs Lowry, l’Ecole des Loisirs       (R LOW)

-« Divergente » de Véronica Roth, Nathan       (R ROT)

-« Uglies » de Scott Westerfeld, Pocket Jeunesse (R WES)

-« Promise », de Allie Condy, Gallimard Jeunesse (R CON)

-« Hunger Games » de Susan Collins, Pocket Jeunesse (R COL)

 

Chers jeunes lecteurs,
Vous ne savez pas quoi lire ? Pour ce mois-ci, je vous conseille,  deux livres qui vous détendront et vous passionneront !

Pour commencer, je vous indique un album pour les plus petits, Non ! , de Marta Altés, édité chez Circonflexe.

 

 

Notre héros est un chien persuadé d’être un animal de compagnie exemplaire. Il adore aider ses maîtres dans les tâches quotidiennes. Il se donne vraiment beaucoup de mal pour eux. Ils ne peuvent plus se passer de lui ; ils l’appellent tout le temps : Non ! Pourtant, il y a quelque chose qu’il ne comprend pas bien…Ce livre montre, de manière très humoristique, comment une même situation peut être vécue différemment par deux individus.

Cet album, plein de douceur, est remarquable pour la beauté de ses illustrations en pastel. A lire ou à se faire lire dès 3 ans !

 J’invite, ensuite, tous les enfants dès neuf ans à découvrir le roman de Timothée de Fombelle, Victoria rêve, chez Galimard jeunesse.

Victoria a des rêves plein la tête et cherche à avoir une vie trépidante. Grâce à ses lectures, elle se fabrique un monde imaginaire foisonnant, qui contraste avec l’environnement terne dans lequel elle vit. Un jour, un garçon lui somme de lui rendre les « trois cheyennes ». Un peu plus tard, elle voit apparaître des éperons aux talons de son père… Il n’en faut pas plus à Victoria pour se lancer dans une folle aventure !

 

Avec son flot de références littéraires, Timothée de Fombelle nous entraine dans une passionnante aventure. Son héroïne, pleine de vitalité, est réellement attachante et amusante. L’auteur nous dresse, ici, une merveilleuse ode à la lecture et à l’imaginaire. Un superbe roman qui se lit d’une traite !

 

Retrouvez aussi à la médiathèque, la nouvelle série d’aventure, Kinra Girl ; ainsi que la suite de la série des 39 clés  et le quatrième tome de La guerre des clans, le pouvoir des étoiles! N’hésitez pas à les emprunter ou à les réserver ! Bonne lecture à vous!

 

 

 

 

ENTRE AMIS - NOUVELLES


AMOS OZ


GALLIMARD 2012

Il y a Roni Shindlin, qui manie avec efficacité une ironie parfois cruelle ; et puis Tsvi Provizor le jardinier du kibboutz, dont la vie et la conversation tournent autour de toutes les catastrophes présentes et à venir ; il y a aussi Youval, qui n’aime pas dormir à la maison des enfants et qui, à 5 ans, suce toujours son pouce et fait pipi au lit. Et tous les autres…

Au kibboutz Yikhat, la vie est simple et frugale, mais on vit ensemble, et l’idéal des fondateurs est encore vivant. Et puis tout le monde se connaît…

 

« Entre amis », c’est la petite histoire de ce lieu, de ses habitants, des relations tissées au fil des ans. Amos Oz peint, comme un impressionniste, par petites touches de couleur, un tableau dont l’image ne se révèle qu’en prenant du champ ; celle d’une communauté dont l’existence repose sur le partage par tous, de presque tous les moments de la vie. L’individualisme n'existe pas, et la solitude non plus…

 

Chaque nouvelle est l'occasion de retrouver certains personnages, comme dans un récit continu, révélant petit à petit des fêlures passées inaperçues.

 

Un grand coup de cœur.

 

AMOS OZ

Amos Oz est l'auteur d'une œuvre importante, qui a reçu plusieurs distinctions et des prix littéraires prestigieux, dont le prix Fémina Etranger en 1988 pour « La boîte noire ».

 

LE KIBBOUTZ : Le Kibboutz est né d’un idéal socialiste et laïc de nouveaux émigrants en Israël, dès le début du 20ème siècle. C’est une communauté dont la vocation est à l’origine essentiellement agricole, et où les moyens de production et d'échanges sont la propriété de tous. La grande force du kibboutz vient de l'engagement individuel de tous les membres. Il n'y a normalement pas de salaire : la communauté fournit les biens collectifs et individuels, gratuitement et de façon strictement égalitaire.

 

La sélection de lectures pour les vacances

 

« Silas Corey » Le réseau Aquila / T. 1 et 2

Fabien Nury – Pierre Alary

Détective, espion, tueur...héros ou escroc, ça dépend de l'employeur.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Walking dead »

Robert Kirkman – Tony Moore – Charlie Adlard / Editions Delcourt

LA série ! T. 7 - 8 et 9

Bienvenue dans le monde d'après nous. Dans ce monde où la seule règle est de survivre, une épidémie aux proportions apocalyptiques s'abat sur la terre, et les morts se lèvent pour se nourrir des vivants. Attention : addiction garantie !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 « La geste du sixième royaume »

Adrien Tomas / Editions Mnémos

Une épopée Fantasy qui raconte la lutte entre deux grands royaumes, celui des « cinq » et « l'Autre ». Sur l'échiquier, les pions sont des humains et des créatures féériques.

 

« La fille automate »

Paolo Bacigalupi / Editions j'ai lu

Le réchauffement de l'atmosphère, la pollution et le gaspillage des ressources naturelles ont fait disparaître presque toutes les énergies fossiles de la terre. Des maladies commencent également à atteindre les semences, monnayées à vil prix par des multinationales qui savent qu'elles seront très vite stériles.

Un roman d'anticipation d'autant plus dérangeant qu'il décrit un futur qui ressemble singulièrement au monde que nous connaissons.

Coup de cœur

 

 

 

Chers jeunes lecteurs,

Ce mois-ci, deux romans en coups de cœur ! Le premier, pour les enfants à partir de 9 ans, Ava préfère les fantômes de Maïté Bernard, édité chez Syros.

Ava, jeune fille de douze ans, passe les vacances d’été sur l’île de Jersey, chez son oncle Vincent d’Avezac. Ce dernier, richissime, possède un manoir où il organise, réceptions, dîners et cet été une exposition d’un trésor viking trouvé non loin de la propriété. Ava connaît peu son oncle et celui-ci se montre froid et distant avec cette nièce dons les parents, en plein divorce, se sont débarrassés afin de régler leurs affaires. Le jour du vernissage de l’exposition, le corps de la jeune fille qui a découvert le trésor est retrouvé sur la plage. Billie a été assassinée alors que la propriété grouillait de monde ! La police arrive, interroge les personnes présentes, jusqu’au moment où le fantôme de Billie fait son apparition. Personne ne le voit, bien sûr, sauf Ava qui a la particularité singulière de voir les fantômes. Ce don ou cette malédiction, selon la manière dont on voit les choses, poursuit Ava depuis qu’elle a trois ans. Elle a appris à faire avec, et surtout à ne rien montrer, histoire ne pas passer pour une folle auprès de son entourage … Le fantôme de Billie, s’aperçoit que la jeune fille est capable de la voir, elle lui demande alors son aide pour découvrir l’identité de son assassin.

Un très bon roman à la fois policier et fantastique, dont la suite : Ava préfère se battre, vient d’arriver à la médiathèque. On y retrouve notre héroïne au caractère bien trempée dans une nouvelle enquête qui se déroule cette fois en Angleterre.

Mon second coup de cœur est roman pour ado, Traverser la nuit de Martine Pouchain édité chez Sarbacane. Le héros de ce roman s’appelle Vilor, il est flic et travaille dans la petite ville où il est né. Un coin pommé où il ne se passe jamais rien. Un pays de pluie et de boue, de misère et d’ennui en terre ch’tis. Jusqu’au jour le père de la belle, de la magnifique Blanche, est assassiné. Il n’y a pas un homme, ici ou ailleurs, qui ne perde la raison en présence de cette jeune fille. Vilor est un homme, mais Vilor est le flic qui doit mener l’enquête et trouver l’assassin…

Un roman remarquable, où Vilor, le narrateur nous raconte son enquête, son histoire personnelle, parle de son pays, de ses gens, de leur vie et de leur misère financière, mais surtout affective. Beaucoup d’émotion et de pudeur entre ces pages qui laissent une trace tenue dans la mémoire de leurs lecteurs.

 

 

 

 

 

 Chers jeunes lecteurs,

Voici le nouveaux romans disponibles à la médiathèque que je me propose de vous faire découvrir.

Le premier, mon coup de coeur, s'intitule : Victoria rêve, de Timothèe de Fombelle en voici quelques lignes de résumé...

Victoria lit beaucoup, elle a une imagination débordante. Alors le jour où le petit Jo lui demande de rendre les trois cheyennes qu'elle a chez elle depuis un mois, l'imagination de Victoria galope. Elle rêve de grandes plaines et de sable rouge, de canoë dévalant les rapides et de veillées autour d'un feu de camp. Un soir en rentrant de la bibliothèque, elle aperçoit au loin son père habillé d'une veste à franges et de bottes de cowboy. C'en est trop ! Il se passe quelque chose dans sa vie qu'elle ne maîtrise plus... Un joli roman, surprenant et drôle, avec des personnages très attachants et une chute toute en délicatesse.

Pour répondre à vos demandes très pressantes, la médiathèque vient d'acquérir la série Mystère Mystère écrite par Ron Roy et publiée chez Rageot. Dix tomes de ces petits romans policiers sont déjà à votre disposition parmi les nouveautés.

Vous trouverez aussi la suite, très demandée, de la série : Les 39 clés qui viennent de faire leur entrée sur nos collections.

Enfin, mon second coup de coeur, pour les plus jeunes cette fois, est un album d'Edouard Manceau qui s'intitule: La Course. C'est l'histoire d'une bande de petits cerfs qui ont décidé de faire une course. Il y en un qui trace une ligne de départ et prend un porte-voix et six autres qui enfilent leurs dossards et qui se mettent à courir. Tous veulent gagner pour être « Le Vainqueur » et non faire partie des perdants. Alors ils sont prêts à tout, peaux de banane et autres mauvais coup. Parmi eux, il y en a un qui se demande au bout d'un certain temps pour quoi il court comme ça. Alors il s'arrête et regarde le paysage, les arbres, les petits oiseaux, les fleurs et il jette son dossard. Les autres courts, certains craquent, les plus obstinés atteignent la ligne d'arrivée, le meilleur monte sur le podium. Tout le monde dit qu'il est celui qui a gagné. Est-ce vraiment lui ? se demande l'auteur. Et nous aussi...

 

 

L'école est finie

Yves Grevet

Édité chez Syros


Roman à partir de 8 ans


Chers jeunes lecteurs,

Voici un tout petit roman qui parle de l'école. Mais pas n'importe quelle école : l'école du futur, si nous ne sommes pas sur nos gardes... en voici le résumé :

2028, les enfants des familles pauvres, doivent, s'ils souhaitent apprendre, intégrer les «écoles d'entreprises». Dans ces établissements, les professeurs sont appelés: «démonstrateurs pédagogiques» ils apprennent aux élèves ce qu'ils doivent savoir pour être de futurs bons employés. Le jeune garçon de cette histoire a intégré le magasin Maisons et Jardins. Les dictées sont tirées des publicités, les exercices de math sont des calculs de réductions lors des soldes, le sport : porter, sur 100 mètres, un sac de terreau de 10 kg. Et ce petit garçon a plutôt de la chance! Sa camarade Lila, travaille dans un restaurant de type « Mc'Do » et n'apprend pratiquement rien, si ce n'est faire : la cuisine, le ménage et la vaisselle. Elle passe ses journées à faire des frites, cuire des steaks et nettoyez le restaurant, sans jamais gagner de l'argent. Elle travaille pour rembourser cette « école ». Jusqu'au jour où ses parents décident de lui faire intégrer « l'école du maquis ». Une école interdite mais où elle apprendra à lire, écrire, compter et à découvrir le monde. Pour qu'elle puisse entrer dans cette école, ils doivent accepter de l'envoyer loin de chez eux et n'ont plus aucun contact avec elle. Parce que vouloir apprendre à lire et écrire quand on est pauvres est devenu criminel...

Ce petit roman m'a beaucoup fait réfléchir sur l'école, à quoi elle sert et ce qu'on doit y apprendre mais aussi sur l'égalité, entre tous les enfants, aujourd'hui et demain, ici et partout ailleurs dans le monde... J'espère qu'il vous fera réfléchir vous aussi.

 

 

  

La Mémoire de l'eau

Valérie Vernay et Mathieu Reynès

Édité chez Dupuis


BD à partir de 10 ans (2 tomes)


Fini l'école et les sujets sérieux, passons aux mystères, aux frissons et aux enquêtes policières avec cette superbe bande dessinée. L'héroïne de cette histoire est Marion. La jeune fille et sa mère viennent de quitter la région parisienne pour s'installer dans la maison familiale léguée par la grand-mère. Cette petite maison de pêcheur, isolée du village, se situe juste à côté d'un phare habité par un homme sauvage et effrayant. Lors de promenades dans les environs, Marion remarque des gravures sur les rochers, près des sources... avec à chaque fois des initiales et des dates différentes. Dans la maison, elle découvre de vieilles photos, et apprend la mort brutale et mystérieuse de son grand-père capitaine, lors d'une sortie en mer dans la baie. Elle décide de mener l'enquête car les évènements semblent liés et mènent toujours au même endroit : le Phare.

Une B.D. qui mélange histoire de famille et légendes bretonnes, pimentée d'enquête policière menée tambour battant par la jeune héroïne. Le scénario tient la route, le mystère est bien ficelé et les illustrations très belles.

Un coup de coeur !

 

 

 

 

Chers jeunes lecteurs,


Peut-être avez-vous découvert sur nos étagères de nouveaux livres que vous nous réclamiez depuis longtemps : des Mangas !

Et oui, depuis peu, nous vous proposons la série Chi, une vie de chat. Dès novembre, vous pourrez dévorer les 10 premiers tomes de One Piece et début 2013, Naruto fera son entrée sur nos étagères.

Voici un petit résumé du premier tome de chaque série, pour vous mettre l'eau à la bouche...


Chi, une vie de chat écrit par Konami Kanata édité chez Glénat Kids

Chi, un jeune chaton égaré, trouve refuge chez une famille japonnaise. Dans ce joli appartement, il découvre tout le confort de la vie moderne: les cavalcades sur la moquette et les jeux infinis dans sa litière en copeaux de papier, mais aussi les bonheurs (rares) et les malheurs (nombreux) de la douche, ainsi que la frustration: “non, un canapé n'est pas un griffoir géant!”

Bref, une série de mangas drôle et vive à l'image de ce petit chat. Le dessin est dynamique, les personnages terriblement expressifs et les illustrations sont toutes en couleur, ce qui est rare pour un manga ! Pour les très jeunes lecteurs, à partir de 6 ans.


One Piece écrit par Ellchiro Oda édité chez Glénat

Avant de mourir, le « Seigneur des pirates » Gold Roger, a caché son immense trésor appelé « One piece » dans un lieu secret. Le jeune Luffy rêve depuis qu'il est enfant de devenir pirate et de découvrir ce fabuleux trésor. Il propose donc ses services à un capitaine de vaisseau, mais qui voudrait d'un enfant sur un bateau pirate ! Alors Luffy, doué d'un talent bien particulier et de beaucoup de détermination décide de former son propre équipage, le meilleur qui ait jamais existé et de trouver un bateau digne du nouveau « Seigneur des pirates » qu'il sera bientôt... Pour tous, à partir de 8 ans.


Naruto écrit par Masashi Kishimoto édité chez Kana

Naruto est un jeune garçon qui vit dans le village caché de Konoha. Il rêve de devenir ninja, mais il ne possède aucune qualité particulière sauf le désir fou de devenir un jour Hokage, le ninja légendaire. Mais pour cela il doit passer des examens extrêmement difficiles qui seront la preuve de ses talents. Aidé de ses amis, mais aussi de ses ennemis, Naruto fera tout pour être celui qu'il rêve d'être. Pour tous, à partir de 8 ans.

 

LES COUPS DE COEUR DU CERCLE DE LECTURE

SAMEDI 8 DECEMBRE

LES FIDELITES SUCCESSIVES

NICOLAS D'ESTIENNE D'ORVES

EDITIONS ALBIN MICHEL - 2012

 

En 1936, Guillaume Berkeley, 15 ans, vit hors du temps dans une petite l'île anglo-normande dont sa mère est la châtelaine, avec son beau-père et son frère qu'il admire et adore.

A 18 ans, dans des circonstances dramatiques, il quitte l'île pour Paris.

On le suit alors, naïf conquérant du Paris des prémices de la guerre, du Paris des écrivains et des artistes, celui des indulgences pour l'occupant, celui des collaborateurs affichés, celui des théoriciens et idéologues virulents.

Puis, par amour, il connaîtra le Paris de la résistance...et pour finir, celui des procès contre les collaborateurs.; il connaîtra aussi la douleur de l'amour fraternel piétiné, de l'amour d'une femme qui tourne à la débâcle haineuse, des amitiés reniées, le désespoir, puis la prison...

C'est le personnage principal qui raconte sa vie, dans une très longue lettre. On ne voit plus alors qu'un très jeune homme qui, en se laissant balloter au gré des évènements, semble avoir laissé au hasard le soin de guider sa vie ; c'est peut-être pour cette raison que, curieusement, en même temps qu'un profond mépris, c'est un sentiment fait d'agacement, d'inquiétude, et même parfois de tendresse, qu'on se prend à éprouver pour lui, y compris dans ses lâchetés quotidiennes, dans ses fidélités successives...

La dualité du personnage principal est parfaitement rendue, dans une période où les raisons d'être d'un côté ou de l'autre de la barrière n'étaient parfois pas aussi claires qu'on serait tenté de le penser.

Et puis, tout le gotha artistico-littéraire est présent dans ce roman...

Brigitte A.

Membre du cercle de lecture

 

 

L'HIVER DES HOMMES

LIONEL DUROY

EDITIONS JUILLARD – 2012

Marc, journaliste, s'intéresse depuis longtemps aux enfants de criminels de guerre. Il est taraudé par le suicide seize ans plus tôt de la fille du général Mladic, commandant en chef des forces serbes durant le siège de Sarajevo et accusé de crimes contre l’humanité.

Il se rend dans la petite république serbe de Bosnie où les habitants, emmurés dans le désespoir, abandonnés de tous, ressassent leurs souffrances, tout en étant persuadés d'avoir mené une guerre juste contre leurs voisins croates et musulmans.

A Pale, petite ville isolée du reste du monde, Marc recueille le témoignage des acteurs de ce conflit, les ex-officiers, qui ne nient pas avoir commis les crimes les plus épouvantables contre leurs anciens voisins musulmans et croates, mais qui estiment avoir agi en état de légitime défense.

 

Convaincus d’avoir gagné la guerre, ils se recroquevillent dans cette ville perdue, sur une identité Serbe. Ils ont des frontières séparées ; accusés par le reste du monde de crimes contre l'humanité, ils sont pourtant convaincus d'être le dernier rempart de l'Occident contre les Musulmans, qu'ils considèrent comme une menace constante installée à Sarajevo, qui, elle, a oublié la guerre.

 

Ce livre est très troublant car il pose concrètement la question du témoignage et de l'histoire. La mémoire joue des tours, déforme, transforme. On oublie des dates, on confond des lieux. Quand on n'est pas fier de soi, il faut inventer des justifications avec sincérité. On touche du doigt la fragilité du témoignage et la minceur de ce qui sépare la vérité et l'erreur, le récit et l'histoire.

 

Un voyage aux confins de l'Europe et une méditation sur la guerre et l'inaptitude au bonheur.

 

Eliane T.

Membre du cercle de lecture

 

 

 

 

 

LE JOURNAL DE MON PERE de Jirô TANIGUSHI

Editions Casterman ; Collection Ecriture

 

Après le départ de sa mère avec un autre homme quand il était enfant, Yoichi a vécu entre sa soeur et son père, puis avec sa belle-mère quand celui-ci s'est remarié. Traumatisé par le départ de sa mère, il devient un enfant silencieux et introverti. Il refuse de faire une place à sa belle-mère au sein de sa famille et s'oppose silencieusement à son père qu'il rend responsable de la fuite de sa mère.

Dès qu'il est en âge de quitter sa famille, il part vivre dans une grande ville. Pendant quinze ans, il ne verra pas son père, et son seul lien avec sa famille sera sa soeur, Haruko.

Puis la nouvelle arrive : son père est mort.

Vivement encouragé par sa femme (il s'est marié entre temps) qui n'a rencontré sa belle-famille qu'une fois, peu après leur mariage, il retourne presqu'à contrecoeur dans sa ville natale pour les obsèques.

Il va y découvrir que la vie de son père n'a plus tourné qu'autour de son souvenir après son départ...

Un roman graphique qui étreint d'une émotion poignante, et qui pourrait même laisser les plus sensibles au bord des larmes.

Le dessin est léché, l'ouvrage se lit comme un roman, dans le sens de lecture occidental.

Disponible en un volume à la médiathèque

 

 

 

Plus léger, voici THERMAE ROMAE

de Mari YAMAZAKI

Editions Casterman

 

Rome, an 128 de notre ère.

Lucius Modestus, jeune architecte, se rend aux thermes.

Pendant son bain, intrigué par ce qui semble être un conduit d'évacuation, il s'en approche et est englouti par un courant puissant.

Lorsqu'il retrouve ses esprits, il est dans un bassin, près d'un volcan, auprès d'hommes dont l'aspect physique lui parait extraordinaire : ils ont les eux bridés et parlent une lanque inconnue.

Conduit dans un lieu étrange, il y découvre des objets étonnants : des surfaces planes dans lesquelles se reflète son image, un objet qui brasse l'air sans bruit, des chars roulant sans chevaux dans une ville où l'on peut voir d'immenses images qui semblent annoncer des évènements à venir. On lui offre, dans une bouteille au bouchon hermétiquement scellé, une boisson délicieusement rafraîchissante...

 

On assiste dans cette histoire au télescopage de deux civilisations, de deux époques, et des conséquences...techniques entre autres, qui peuvent en découler.

Le dessin est d'une facture classique pour les mangas, donc peut-être un peu déroutant pour des néophytes, même si l'histoire intéressera plutôt des adultes ou des grands adolescents.

Le 1er et le 2ème tome sont déjà disponibles à la médiathèque. Le 3ème arrive!

 

 

A découvrir aussi : 

 

 

 

 

LE PAVILLON DES HOMMES de Fumi Yoshimon

17ème siècle au japon, l'Histoire s'inverse, et dans une société dominée par les femmes, des intrigues se trament à la cour et dans le harem de la souveraine...

 

 

L'EMPREINTE A CRUSOE

Patrick Chamoiseau

Editions Gallimard

Deux personnages dans ce roman : Robinson Crusoé et le capitaine du bateau qui l'a abandonné, inconscient, sur une île déserte.

Robinson a vécu 20 ans sur cette île, quand un matin, il découvre sur la plage une empreinte de pas ; cette découverte va bouleverser sa vie.

Jusqu'à présent, il avait assumé son destin, organisé sa vie d'une façon ordonnée. Alors, dans un premier temps, c'est la crainte qui l'emporte sur tout autre sentiment et il va prendre des mesures contre un ennemi éventuel. Mais bientôt, à la crainte, va succéder le besoin, puis la nécessité de connaître « l'autre », au point d'en éprouver une sensation de manque, l'appelant « Dimanche ». Puis, il se dédouble : Il est « lui » et « l'autre ».

Chamoiseau se pose la question : Qu'est ce que l'homme, qu'est ce que « l'autre »? Comment éviter que l'Homme ne se désagrège dans une situation aussi extrême?

C'est à une véritable aventure intérieure que l'auteur nous invite. On se rend compte que l'individu, resté seul, se sclérose, se perd : il en arrive à oublier la connaissance du rire, car l'homme a besoin d'échanges, non seulement avec la nature, (que Chamoiseau évoque abondamment et avec beaucoup de sensibilité), mais surtout avec les autres humains.

C'est une belle leçon de philosophie!

Coup de coeur de Claude L. du Cercle des Lecteurs de la médiathèque

 

 

NUIT NOIRE, ETOILES MORTES

STEPHEN KING

Editions Albin Michel

4 nouvelles qui traitent du meurtre par intérêt et de la façon particulière dont les victimes peuvent se faire la justice

1922 : Wilf, fermier du Nebraska, ne pouvant faire entendre raison à sa femme qui veut vendre son lopin de terre et qui ne pense qu'à quitter la campagne pour s'installer en ville, décide de la faire disparaître avec la complicité forcée de son fils Henry, quatorze ans. Cet assassinat, sauvage, sera le point de départ d'une cascade d'événements dramatiques.

Grand Chauffeur : Tess, écrivain, se rend à une séance de dédicace dans le Massachusetts. Lors de son retour par une route peu fréquentée, sa voiture se retrouve bloquée près d'une aire déserte et elle en est réduite à demander l'aide d'un chauffeur qui passait par là. Violée et étranglée sauvagement, Tess parvient malgré tout à survivre à l'insu de son agresseur. et est bien décidée à se venger.

Extension claire : Dave atteint d'un cancer incurable achète une "extension de vie" auprès d'un mystérieux vendeur à la sauvette, Dabiel. En contrepartie il doit lui désigner une victime pour "équilibrer la balance". Tom, son meilleur ami se trouve être la victime toute désignée.

Bon ménage : Darcy Anderson vit en couple avec Bob depuis plus de vingt ans. Elle est satisfaite de son mariage jusqu'au jour où elle découvre des secrets ayant un lien avec le tueur en série Beadie qui défraie la chronique depuis près de trente ans. Bob lui fait jurer de garder le secret. Mais comment vivre avec ce poids….

Comme l'explique Stephen King dans sa postface, il prend un malin plaisir à mettre des gens ordinaires dans des situations extraordinaires, et c'est vrai qu'à la fin de chaque histoire on peut se poser la question : "Et moi qu'est-ce que j'aurais fait en pareilles circonstances ?

 

Eliane T. du Cercle des lecteurs de la médiathèque

 

 

Cruelle Joëlle (Tome 1 ): La vie n'est pas simple Madame Lamort !

De Davide Cali et Ninie

Publié aux Éditions Sarbacane

B.D. à partir de 8 ans


Chers jeunes lecteurs,

Voici une nouvelle série de B.D. qui devrait vous plaire ! Madame Lamort est une jeune femme dynamique qui travaille pour la société Trépas où elle est chargée de distribuer : la carte noire... la carte de la Mort. Oui, mais voilà, l'entreprise va mal ! Plus de variole, d'épidémie de peste, trop de normes de sécurité, de vaccins et de progrès médicaux... C'est le chômage technique ! Madame Lamort n'est plus la meilleure employée de son entreprise parce qu'elle n'a pas réalisé sa dernière mission : donner sa carte noire à Monsieur Bavasse. Mais Madame Lamort n'a pas dit son dernier mot et avec l'aide involontaire de fille, Joëlle, elle espère bien arriver à ses fins...

Un petit bijou d'humour noir pour jeunes lecteurs !

Deux tomes déjà disponibles à la médiathèque.

Alice, Bibliothécaire secteur jeunesse

 

Le Petit Prince (Tome 1): La Planète des éoliens

Librement imaginée d'après l'œuvre d'Antoine de Saint-Exupéry

Scénario de Guillaume Dorison et dessins de Diane Fayolle

Publié chez Glénat

B.D. à partir de 8 ans


Chers jeunes lecteurs,

Avez-vous lu le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry ? Si, oui : vous connaissez déjà le personnage et son univers ! Si, non : pas de souci ! La première page de la BD vous donne tous les éléments à savoir... (ce qui ne vous empêche pas de lire le livre !)

Dans cette série, le Petit Prince, accompagné de son ami Renard, quittent leur planète et leur jolie Rose pour retrouver la piste du Serpent qui répands ses idées noires dans l'univers.

Dans ce premier épisode, ils arrivent sur la planète des Éoliens. Ici, sur cette terre très froide, les vents permettent de lutter contre la glace. Mais depuis peu, des pirates volent ces vents et la glace envahie tout le territoire et risque de provoquer la destruction de la planète ! Petit Prince et Renard, aidés de Foehn, enquêteur éolien et de Zéphyr, le fils du gouverneur, mènent l'enquête. Parviendront-ils à trouver ces voleurs de vents ? Serpent, est-il, une fois encore derrière tout cela ?


Pour le savoir, venez découvrir cette nouvelle série à la médiathèque, cinq tomes sont déjà à votre disposition !

Une série de BD, qui respecte l'univers créé par Saint-Exupéry et conserve chez ses personnages candeur et naïveté...

 


Alice, Bibliothécaire jeunesse

  

ALIENOR Tome 2 : L'Alliance brisée

XO Editions 

Dans « Le règne des lions », le premier tome de cette série, on voyait Aliénor d'Aquitaine, divorcée de Louis, roi de France, faire son entrée en 1154 dans la cité de Londres, aux côtés de son nouvel époux, Henri Plantagenêt.

C'est un empire à sa mesure et elle compte bien le diriger à sa manière.

Et si elle est toujours la muse des troubadours, nul ne s'y trompe : ni ses ennemis d'hier, ni ceux d'aujourd'hui, n'ont renoncé à rompre cette nouvelle alliance.

Le second tome commence en 1172

Malgré les apparences, le couple Aliénor d’Aquitaine – Henri Plantagenêt n’est plus qu’un souvenir, et le royaume est sur le déclin.

Aliénor, qui voit le royaume Plantagenet s’affaiblir, essaye pourtant de retenir ses fils devenus adultes et rendus furieux contre leur père qui les a écartés du pouvoir.

Dans le même temps, Loanna de Grimwald, grande prêtresse d'Avalon, descendante de Merlin, est toujours aux côtés d'Aliénor, mais elle s'interroge maintenant sur la capacité d'Henri à continuer de tenir les rênes du royaume...

Dans cette seconde partie, l'auteur entraîne à nouveau le lecteur dans un tourbillon épique, où la réalité historique se mêle à la magie des légendes.

Mireille Calmel, la reine du roman historique, n'a pas son pareil pour nous raconter des histoires dans lesquelles la destinée des personnages se confond avec celle des peuples.

Outre les deux tomes de cette épopée, plusieurs séries historiques du même auteur sont disponibles à la Médiathèque.

  • La reine de lumière

  • Le chant des sorcières

  • Le bal des louves

  • Lady pirate

ALICE

Judith Hermann : écrivaine allemande

Traductrice :  Dominique Autrand

Albin Michel

 

D’abord Micha qui prend le temps de mourir, accompagné de sa jeune compagne et de son enfant et d’une ancienne amante Alice. Complicité entre ces personnages, pudeur du chagrin, étrangeté des lieux et de l’atmosphère décrits à mots couverts.

Conrad et Lotte invitent Alice en Italie sur les lieux des vacances d’enfance, elle s’y rend avec le Roumain et Anna, Conrad tombe malade et s’en va inexorablement vers la mort, leur conseille de profiter des lieux, de nager, ce qu’ils font, vont même avoir quelque moments d’amour pour mieux vivre cette situation difficile.

Margaret appelle son amie Alice, pour partager les derniers moments de Richard, gravement malade.

Alice cherche à rencontrer, quarante ans après, l’ami de son oncle homosexuel Malte qui s’est suicidé, las de vivre.

Après la mort de Raymond, elle fait le tri mais ne peut pas tout jeter. Elle le voit partout et s’oblige à conserver son souvenir sans devenir folle.

Le roman est bien écrit et bien traduit, les phrases sont très courtes, comme des touches de peinture dans un tableau ou des photos de paysages prises sur le vif, comme pour se fondre dans la nature pour ne pas penser à son propre chagrin et à ce temps qui semble s’arrêter dans ces moments là.

 M. P.


 

Achile et la rivière

de Olivier Adam et Ilya Green

Publié chez Actes Sud Junior

Album à partir de 3 ans

Chers Parents,

Voici un album pour les enfants, à partir de 3 ans, qui interpelle et fait rêver - que demander de mieux ! - écrite par Olivier Adam, (auteur connu surtout pour ses romans adultes dont quelques-uns ont été adapté au cinéma “Je vais bien, ne t'en fais pas” et “Des vents contraires”)et illustré par la talentueuse Ilya Green aux dessins doux et colorés.

Cet album raconte la vie dans la maison du jeune Achile où les parents, les enfants et les animaux domestiques vaquent à leurs occupations bruyamment et avec beaucoup d'énergie. Dans ce joyeux capharnaüm, parfois, Achile se sent noyé. Il ne s'entend plus penser. Alors il sort, et part se promener sur les bords de la rivière. Là, au milieu des méduses qui décollent doucement, il rend visite à son ami Angelo, grenouille aux cheveux bleus, gardien de la rivière. Il lui confie son voeu le plus cher : une maison calme et silencieuse. Mais les voeux, quand ils se réalisent, n'apportent pas toujours ce que l'on espérait...

Une merveille !

Alice, Bibliothècaire jeunesse

 

Le Premier défi de Mathieu Hidalf

de Christophe Mauri

Publié chez Gallimard Jeunesse

Roman à partir de 9 ans

Chers jeunes lecteurs,

Voici le roman de l'année ! Vous vous disiez que depuis Harry Potter, beaucoup de livres vous paraissent tristes et ennuyeux... Rassurez-vous, Mathieu Hidalf va vous redonner l'envie de dévorer ! Parce que ce garçon a une réputation à tenir, celle de : “Roi des bêtises”.

Mathieu vit dans un immense manoir aux côtés de ses parents, de ses soeurs et de son chien à quatre têtes. Mais depuis deux ans, il n'a pas eu le droit de sortir de sa chambre, pour la simple raison qu'il a commis, le jour de ses huit ans, la plus grosse bêtise du royaume. Son père s'est vu contraint à une punition exemplaire car l'anniversaire de Mathieu tombe le même jour que celui du Roi et l'effroyable farce a ruiné la cérémonie royale en même temps que la réputation du Comte Rigor Hidalf à la cour.

Voici donc deux ans que Mathieu Hidalf réfléchit à sa prochaine bêtise pour fêter son dixième anniversaire. Il échafaude les plans les plus diaboliques, étudie les lois du royaume pour en connaître les moindres faiblesses, donne de l'argent à des journalistes en échange d'informations et tout cela dans un seul but : dépasser sa bêtise précédente par une encore plus grosse bêtise ! Secrètement, les paris vont bon train dans le royaume pour savoir si Mathieu va réussir à dépasser son exploit. Le plus grand sorcier, Stadir Origan, ainsi que Maître Magimel, grand avocat, ont misé leurs fortunes et guettent avec malice les nouveaux exploits du jeune Hidalf. Mais espérons que cette nouvelle farce ne mettra pas en péril le royaume et surtout l'entrée de Mathieu dans la célèbre école de l'Élite à laquelle le garçon rêve d'appartenir depuis toujours...

Un roman drôle, malicieux et impertinent !

Alice, Bibliothécaire jeunesse

 

QUAI D'ORSAY – CHRONIQUES DIPLOMATIQUES

Tomes 1 et 2

Abel Lanzac – Christophe Blain - Clémence Sapin  - Editions Dargaud

 

Le tout jeune Arthur Vlaminck vient d'être embauché en tant que « conseiller des langages » au Ministère des Affaires étrangères : il rédigera les discours du Ministre. Ce dernier, Alexandre Taillard de Vorms, est un fin lettré, détaché des basses contingences de ce monde, amateur de références philosophico-littéraires et pourvu de nombreux amis plus ou moins désintéressés. Pour Arthur, qui pénètre pour la première fois dans ce qui ressemble fort à un panier de crabes, c'est le début d'une expérience surréaliste, semée d'absurdités absolument hilarantes pour le lecteur.

L'illustration de cette bande dessinée constitue à elle seule un régal ; elle sert à la perfection un scénario qui dépeint de manière réjouissante et néanmoins féroce le quotidien des services diplomatiques d'un ministère.

Le ministre lui-même est un personnage à l'attitude inénarrable, qui règne sur une escouade de conseillers dévoués, stressés et diversement ambitieux. Avec un brin d'imagination (ou de mauvais esprit), vous reconnaîtrez peut-être certains personnages connus : un homme politique à l'allure flamboyante et à la chevelure aussi éclatante qu'abondante ; ou un philosophe célèbre aux chemises immaculées...

Cette bande dessinée déborde d'un humour saignant pour décrire un certain milieu politique, et cela, d'une manière peut-être pas si irréaliste...

A découvrir absolument, même si vous n'êtes pas amateur de bandes dessinées.

Brigitte A.  - Bibliothécaire Adultes

.

 
 

Le chapeau de Mitterrand

Antoine Laurain

Roman

Editions Flammarion – Janvier 2012

C’est l’histoire d’un chapeau…

Paris, 1986 : Daniel, obscur cadre dans une société d’assurance, s’installe dans une bonne brasserie de fruits de mer : sa femme et son fils sont absents, et il a décidé de se « faire un petit plaisir de célibataire ».

Au milieu du repas, trois hommes s’asseyent à sa table en discutant.

« Comme je l’ai dit hier à Helmut Kohl… »

Ahuri, il lève la tête et reste sidéré : François Mitterrand, Roland Dumas et un troisième homme sont assis près de lui, sur la banquette.

En repartant après avoir terminé son repas, il s'aperçoit que le Président de la République a oublié son chapeau.

Après une hésitation, il emporte discrètement le couvre-chef.

C’est l’histoire d’un chapeau… qui va passer de main en main, changeant radicalement la vie de tous ses possesseurs successifs : le premier qui l’a trouvé, puis une libraire amoureuse d’un homme marié, un respectable bourgeois de droite…

L’histoire de ce chapeau, pleine d'humour et d'ironie, va être l’occasion de jeter un regard acéré sur la société française des années 80, mais aussi de mettre à nu les ressorts psychologiques inconscients de certains de nos actes.

A savourer, comme un bon petit repas sans prétention.

Brigitte A.

Bibliothécaire Adultes

 

Tous derrière le tracteur

Yuichi Kasano

L'Ecole des loisirs

C'est le printemps, un tracteur laboure la rizière et à sa suite : moineaux, corbeaux et hérons se régalent des petites bêtes qui sortent de la terre...

Une histoire simple d'oiseaux gourmands avec de belles illustrations de Yuichi Kasano.

Album pour les 1-3 ans.

Une Graine en cadeau

Gilles Abier

Actes Sud Junior

Igor va avoir 10 ans. Petit garçon égoïste, méchant et impatient, il ne pense qu'à une seule chose : ses cadeaux d'anniversaire. Oui mais voilà, le jour J, pas de cadeaux, son grand-père les a tous confisqués et n'offre à son petit fils qu'une graine. « Le jour où tu seras parvenu à faire fleurir cette graine je te rendrai tous tes cadeaux », lui dit-il. Igor est furieux, mais il n'a pas le choix. Il plante donc cette petite graine et attend. Tous les jours, il l'arrose et l'observe. Les jours passent, mais rien ne sort de la terre, jusqu'au jour où Igor, sans le vouloir, fait une « bonne action »...


Un petit roman sensible et intelligent à partir de 9 ans.

6 milliards d'Autres

Un projet de Yann Arthus-Bertrand et de l'association GoodPlanet

Réalisé par Sibylle d'Orgeval et Baptiste Rouget-Luchaire

Editions de La Martitière

6 millards d'êtres humains sur terre, (comme me le rappelait opportunément un jeune lecteur à l'occasion d'un questionnaire surprise) et autant de manières d'envisager l'existence, c'est ce que montre cet ouvrage rempli d'humanité(s)

Des équipes de reporters ont posé 40 questions à des milliers de personnes de nationalités différentes en 35 langues, dans 75 pays ;

Qu'est-ce que l'amour signifie pour vous ?

  • « Maintenant on s'en fout. Ça fait lontemps qu'on est ensemble, on ne parle plus d'être aimé ou pas. […] Il faut élever les enfants, c'est tout. » Zhen Xi - Shanghai, Chine

  • « On ne se connaissait pas, on n'était pas amoureux […] alors, qu'on nous marie de cette façon-là... » Remedios – Bolivie

  • « Je n'ai écouté ni mon père, ni ma mère, je me suis mariée par amour, de mon plein gré. » Pandiammal – Tamil Nadu, Inde

  • « Quand on est vieux, essayer de ne pas réveiller l'autre quand on se lève tôt. Voilà l'amour ! au delà du sexe. » Barbara – Italie

  • « Ca fait dix ans que nous sommes mariés, donc nous ne nous donnons plus la main, mais mon amour est de plus en plus fort, de jour en jour. » Hajime - Japon

Ce sont quelques extraits des réponses à la question sur l'amour ; mais il y a aussi le bonheur, la nature, la peur, Dieu, la guerre, le pardon...Les réponses sont parfois étonnantes, attendues, ou émouvantes selon le sujet abordé, l'existence et le contexte socio-culturel que l'on imagine en filigrane.

Quelle est votre plus grande peur ?

  • « Ma plus grande peur, c'est...que Dieu n'existe pas. » Erick – Cuba

  • « Ma plus grande peur, c'est que mon fils ramène une fille qu'on n'aime pas et qu'elle vienne habiter chez nous. » Zhixi – Pékin, Chine

  • « Ce qui me fait peur, ce sont les démons. Ceux qu'on ne voit pas. Je sais qu'ils existent et ça me préocupe. » Penda – Mali

  • « J'ai peur de mon mari. Quand il boit, j'ai peur des disputes, qu'il me frappe et que j'en meure. » Meenakshi – Tamil Nadu, Inde

  • « Ma plus grande peur ce serait de savoir que Dieu existe vraiment. » Loïc - France

    C'est une série de témoignages du monde entier sur des concepts universels mais dont la perception est parfois très différente selon les endroits du monde où l'on se trouve. 

 VIE ET MORT EN QUATRE RIMES
 Amos OZ
Traduction de l’hébreu : Sylvie COHEN
Editions Gallimard

Comment fonctionne le cerveau d’un écrivain ? Quelles sont ses sources d’inspiration ?

Un écrivain connu et apprécié se rend un soir à une réunion donnée en son honneur dans un centre culturel. Mais il s’ennuie : les questions sont toujours les mêmes, alors il a tout le temps pour détailler dans la salle chacun des visages tournés vers lui. Il imagine une vie, une profession, un nom…et tout un roman se met en place dans sa tête.

Une intrigue pleine d’humour et d’autodérision.

Le Garçon qui volait des avions

Elise de Fontenaille

Éditions du Rouergue – Collection doAdo

Connaissez-vous l'histoire de Colton Harris-Moore ? Ce garçon arrêté cet été, aux États-Unis, pour avoir volé des voitures à 12 ans, des bateaux à 14 ans, et des avions à 16 ans... Dans l'Île de San Juan, au large de Seattle, Colton est devenu l'ennemi public numéro un. La Police le recherche et offre 10 000 dollars de récompense à toute personne qui parviendrait à l'attraper. Des milices locales se sont formées pour venir à bout du « Voleur aux pieds nus », ainsi surnommé parce qu'il se déchausse avant d'entrer dans les maisons où il vole ce dont il a besoin pour survivre. Colton et un enfant qui rêve d'être un oiseau. Il s'est envolé de tous les foyers où l'on placé les Services Sociaux et se cache dans les bois depuis plus d'un an, avec commme seul rêve : piloter un Cessna.

Á travers ce court roman, Elise de Fontenaille, croise les témoignages fictifs des proches de Colton : sa mère, une assistante sociale, une amie, une voisine et dresse un portrait du jeune garçon, tout en nuances, laissant le lecteur seul juge...

Un roman pour les ados à partir de 12 ans.

 Des histoires de futurs

Édtions Syros

Collection Soon

Les Éditions Syros viennent de créer une nouvelle collection de petits romans de Science Fiction pour les très jeunes lecteurs (6-7 ans). Avec déjà neuf ouvrages en catalogue, signés d'auteurs renommés dans le domaine, tel que : Éric Simard, Nathalie Le Gendre, Ange ou encore Claire Gratias, les Éditions Syros proposent des textes de qualité, sensibles et poétiques qui sont de vraies portes vers l'imaginaire...

Cinq titres déjà disponibles à la médiathèque, les autres suivront !


Peindre le vent

Pam Munoz Ryan

Actes Sud Junior

Maya vit avec sa grand-mère depuis la mort de ses parents. La vieille femme est autoritaire, glaciale et refuse que soit évoqué le souvenir de la mère de l'enfant. Le jour où elle décède à son tour, Maya doit partir vivre dans la famille de sa mère dont elle ne sait rien. Elle quitte la maison bourgeoise et aseptisée pour un ranch au fin fond du Wyoming. Là, en compagnie de son grand-père Moose, de son oncle Fig, de sa tante Violette et de l'insupportable Payton, elle découvre une vie différente, rude et sauvage au milieu des chevaux.

Angèle, ma Babayaga de Kerménéven

Richard Couaillet

Illustrations de Anne Laval

Actes Sud Junior

Cet été, comme tous les étés, Nathanaël doit passer une semaine de vacances avec ses parents chez l'étrange Mémé Angèle. Une semaine de calvaire en perspective, le pauvre garçon en rêve la nuit. Il imagine la vieille femme en sorcière maléfique, en Babayaga Bretonne avec ses mains de bûcheronne, sa voix caverneuse et son cou de taureau, prête à dévorer le moindre touriste égaré. Une fois arrivé, Mèmé Angèle et lui ne se parlent pas, ils s'observent à la dérobée. Nathanaël a prévu son plan d'action pour éviter sa présence : lecture, enfermé dans sa chambre et plage. Jusqu'au jour où Mémé Angèle s'évanouit dans le potager et tombe dans le coma...

Dynamique et vivant, ce petit roman se dévore jusqu'à la chute !

CE N'EST QU'UN DEBUT

UN FILM DE : JEAN-PIERRE POZZI ET PIERRE BAROUGIER

Production : Ciel de Paris

SECTEUR DVD DOCUMENTAIRES ADULTES - 108 POZ

Lorsque l'on a 3 ou 4 ans et que l'on est en Maternelle, quelle est la réalité de notions comme la vie, la liberté, l'intelligence, la loi? Comment introduire le fait que l'on va penser à ces notions, les exprimer puis en discuter ensemble?

C'est le défi que s'est lancé l'équipe pédagogique de l'Ecole Maternelle Jacques Prévert de la Mée-Sur-Seine

L'Institutrice a institué un rituel précis en début de séance, (une bougie) et les enfant ont appris à prendre la parole, un peu en désordre au début, puis en s'écoutant, en exprimant leur accord ou leur désaccord, à leur mesure, avec leurs mots, sur des notions que nous adultes, ne sommes pas toujours en mesure de prendre à bras le corps avec honnêteté et simplicité.

L'expérience a duré 2 années scolaires, et l'on voit le raisonnement des enfants s'affiner, s'affirmer, se srtucturer, et la déception de presque tous à la perspective de la fin de ces séances d'émulation intellectuelle.

C'est drôle, c'est profond, c'est utile, pédagogique et instructif.

A retenir : pour les mamans, une preuve d'intelligence, c'est de mettre le nutella ailleurs que dans le réfrigérateur ! Ceci est un avis hautement autorisé !

LE POLYGAME SOLITAIRE  - BRADY UDALL

Editions Albin Michel  - Collection « Terres d'Amérique »

 Une famille mormone dans le Nevada, aux Etats-Unis.

Il y a le père, Golden Richards, ses quatre épouses, Beverly, Nola, Rose de Saron et Trish.

Puis les enfants ; 28 en tout...

Il y a trois foyers ; la grande maison ; la vieille maison, le foyer de Nola et Rose de Saron, soeurs dans la vie avant d'être soeurs-épouses ; et la petite maison de Trish, la dernière arrivée.

Golden Richards, géant doux et maladroit, est censé partager équitablement son temps entre ses trois foyers ; mais, miné au fil des ans par une vie qu'en fait il n'a pas choisie, par des attentes qu'il sait avoir déçues, il fuit l'existence familiale dans un univers sentimentalo-professionnel culpabilisant et truffé de mensonges minables.

Pendant ce temps, incompris et harcelé, Rusty, 11 ans (le terroriste de la famille), l'un des fils de Rose de Saron, vit un enfer et réagit par un comportement d'une inventivité à la fois drôle et terrifiante, mais qu'une partie de la famille considère comme anormale, voire perverse.

Pourtant, dans cet univers saturé de rancoeurs, d'animosité silencieuse ou déclarée, privé de présence paternelle, le seul désir de Rusty est tristement simple : une famille avec un père, une mère, un nombre raisonnable de frères et de soeurs, et surtout de l'attention.

Golden Richards, englué dans ses mensonges et aveuglé par le chagrin jamais exprimé d'avoir perdu la seule de ses filles à laquelle il ait prêté une réelle attention, va ignorer le désespoir de son fils jusqu'à l'explosion inévitable.

Le paradoxe dans cette histoire, c'est qu'on sourit ; on rit même parfois, y compris lorsque l'on le coeur serré.

« Le polygame solitaire » fait partie de ces romans que l'on ne peut lâcher avant de l'avoir terminé, car il vous fait rencontrer des personnages totalement innatendus, parfois incongrus, souvent malheureux ou perdus, et parce qu'il met à nu, sans pathos et avec un humour plein d'élégance, les ressorts d'un univers complètement dysfonctionnel.

La Ballade de Sean Hopper

Martine Pouchain

Editions Sarbacane - Collection Exprim'

Roman ado


Le petit Bud, conteur de cette histoire, est un gamin de 10 ans. Il vit seul avec Grand'Ma, la vieille indienne qui parle plus aux esprits qu'aux vivants. La mère de Bud court après des gloires improbables, oubliant régulièrement l'existence de son fils. Donc Bud est seul. Il a bien quelques amis, un châtaignier à qui il raconte ses soucis, un hérisson apprivoisé gourmand de Corned Beef et Rê un corbillot tombé du nid, mais ce n'est pas suffisant pour un petit garçon. Plutôt que d'aller à l'école, Bud préfère passer ses après-midi avec Bonnie, la voisine d'à côté, mais il ne faut surtout pas que son mari l'apprenne. Sean Hopper déteste les mouflets, de toute façon Sean Hopper déteste tout le monde, il est la terreur du comté et son travail aux abattoirs ajoute à sa réputation. Mais un jour, après une dispute avec Bonnie, Hopper très alcoolisé, monte dans sa Thunderbird et fonce dans un platane, il frôle la mort. A son réveil, il n'est plus le même homme...

 

La Vague

Suzy Lee

Ed. Kaléiodoscope

Un format à l'italienne pour figurer la plage immense, de belles esquisses à l'aquarelle, noires pour la terre et ses habitants, bleue pour l'océan et ses vagues malicieuses et une fillette qui joue avec les éléments. Pas de texte pour ce très bel album de Suzy Lee, juste des encres qui racontent une histoire universelle, celle d'une enfant qui joue avec les vagues. Craintive au départ, elle observe, s'approche doucement, puis prend de l'assurance et se transforme en magicienne des eaux, mais l'océan sauvage refuse d'obéir...

Album à partir de 3 ans. 

Série : Les DracuLivres

Eric Sanvoisin - Martin Matje

Nathan poche

Roman à partir de 6 ans

Nathan propose aux jeunes lecteurs assoiffés de mots cette dévorante série des DracuLivres. Tout commence avec Odilon, petit garçon, fils de libraire, qui vit cela comme une malédiction, puisque lui, la lecture, il a horreur de ça ! Les grandes vacances arrivent, l'enfant s'ennuie et son père lui propose de l'aider à la libraire, mais interdiction de toucher aux livres ! Odilon aime trop la douce musique du papier que l'on déchire... Alors, l'enfant observe le va et vient des clients, jusqu'au jour où entre dans la librairie un homme étrange : une peau de parchemin, le regard fixe, il se déplace entre les rayonnages en planant à 10 centimètres du sol : étrange, très étrange ! L'homme s'arrête, prend un livre, une paille qu'il plante entre les pages, aspire, puis s'en va. Odilon, feuillette le livre abandonné par le mystérieux personnage, les pages sont blanches, le livre a été vidé de ses mots. L'enfant bondit sur ses pieds et part à la poursuite du buveur d'encre...

Titres disponibles à la médiathèque : Le buveur d'encre, Une paille pour deux, La cité des buveurs d'encre, La petite buveuse de couleurs, Le petit buveur d'encre rouge.

LE SOLFEGE SANS PRISE DE TETE

Daniel ICHBIAH

City éditions 2011

Vous gardez des souvenirs pénibles de vos cours de solfège ? vous avez tout abandonné en cours de route ? ou vous avez toujours reculé devant l'abord rébarbatif de ce langage ?

Alors ce petit manuel est fait pour vous. Simple, ludique mais aussi didactique, semé d'exercices qui permettent à la fois l'apprentissage et la mémorisation, l'ouvrage ne nie pas la difficulté et le manque de logique de bien des aspects du solfège, mais mise sur une application très simple de ses principes.

Ainsi, pas à pas, vous apprendrez à associer une note à la sonorité correspondante, et donc à « entendre » une partition simple rien qu'en l'ayant sous les yeux.

Vous verrez, c'est d'une simplicité...musicale.

SIMONE SIGNORET, ENTRE GLOIRE ET NOSTALGIE

Éditions Didier Carpentier

Simone Kaminker est née à Wiesbaden en Rhénanie en 1921, d'un père d'origine polonaise et d'une mère française dont le nom est Signoret. Elle est morte à Paris le 30 septembre 1985.

Entre ces deux dates, un mythe est né qui s'appellera Simone Signoret.

Marguerite Duras écrira au lendemain de son décès : « Une reine. On dira ''l'époque de Signoret'' pour parler de celle qui part des années 50 jusqu'à nos jours. ''…'' elle a sorti la France de ses gonds, elle l'a faite internationale. »

Dans cet ouvrage, sa carrière se déploie en une filmographie complète, entremêlée de passages sur les étapes importantes de sa vie.

Retrouver la Signoret de Macadam, des Diaboliques, des Granges brûlées, la Signoret fraternelle, blessée ou flamboyante, la Signoret de l'Aveu, du Chat ou de la Veuve Couderc, non, ce n'est pas de la nostalgie, c'est une bouffée de...tout ce que l'on voudra sauf de la nostalgie ; ou alors la nostalgie n'est plus ce qu'elle était *...

*La nostalgie n'est plus ce qu'elle était : Simone Signoret – Editions du Seuil 1975

BROOKLYN

Colm TOIBIN

Editions Robert LAFFONT

Collection Pavillons

Nous sommes dans les années 50 dans une petite ville d'Irlande. Ellis Lacey, qui vient d'une famille moyenne et vit avec sa mère et sa sœur, ne parvient pas à trouver un emploi à la hauteur de ses compétences. Ses frères ont du partir en Angleterre pour y gagner leur vie, et un avenir morose se profile pour elle, ceci incluant un ''bon'' mariage. Par l'entremise d'un prêtre irlandais vivant en Amérique, et de sa sœur, soucieuse de sa situation, Ellis part aux États-Unis pour trouver du travail, comme nombre d'irlandais à cette époque.

Après une période où un violent mal du pays la fait douter de son choix, elle trouve ses marques dans cet environnement où sa nouvelle liberté et son anonymat lui font envisager la vie et l'amour sous un autre angle.

Mais lorsque, obligée de retourner en Irlande dans des circonstances douloureuses, elle se retrouve confrontée à la douceur du pays natal, auréolée d'une nouvelle assurance acquise aux États-Unis, ses certitudes récemment acquises ne lui sont pas d'un grand secours, au contraire : elle ne sait plus qui elle aime, et la vie semble tellement simple au milieu des siens...

Que choisir, et, parce que choisir c'est renoncer, à quoi, à qui renoncer ?

Colm TOIBIN nous offre avec ''Brooklyn'' un beau portrait de femme en quête de soi, avec en contrepoint la peinture d'une époque en pleine mutation, les prémices de ce que l'on n'appelait pas encore la mondialisation.

Cet ouvrage est disponible à la Médiathèque en version originale (anglais) et dans sa traduction française.

La Petite Caillotte

Claire Clément

Bayard Jeunesse

Collection « Estampille »

Après la mort de sa mère, Line 12ans, doit s'occuper de son petit frère. Le père de la filletterefuse tout contact avec cet enfant qu'il juge responsable de la mortde sa femme lors de l'accouchement. Malgré l'aide de l'oncle Willy,toujours plein de bonnes idées et la présence réconfortanted'Amona leur grand-mère, trop âgée pour un si jeune enfant, Lineest épuisée par cette responsabilité, ses résultats scolairess'en ressentent et l'assistante sociale menace de mettre le petitTitou en famille d'accueil.

La seule bouffée d'oxygène de Line cesont ses rencontres étonnantes avec un ours. Leur maison, située aucoeur des Pyrénées, est entourée d'une immense forêt où lafillette et sa mère allaient souvent se promener. Cette forêt estle refuge de Line, mais aussi celui d'un ours, dont la mère a ététuée par des chasseurs un an auparavant. Les deux orphelins secroisent, s'observent de loin, jusqu'à devenir «amis»...

Un très joli roman pour les enfants àpartir de 9 ans.

Et attention ! Les élèves de CM2 duPerray-en-Yvelines auront la chance de rencontrer l'auteure à lamédiathèque au mois de mai ! ! !

 

A Table ! Ça va refroidir...

Alain Crozon

Sarbacane


Sur des nappes à carreaux coloréesse succèdent des assiettes pleines... Mais pleines de quoi ? Duminois d'un petit chat désespéré par les injonctions qui sesuccèdent : « Parle pas la bouche pleine ! », « mange moins vite ! », « fini ton assiette », « metstes mains sur la table ! », « mais si ! C'est bon lesendives ! »...

Un album bien sympathique où chacunse reconnaitra...

LES TROIS SAISONS DE LA RAGE

Victor Cohen Hadria

Editions Albin Michel

Roman adulte

Normandie 1859

Le docteur Le Cœur, médecin de campagne, et son confrère le médecin militaire Rochambaud, servent d'écrivains publics à une famille de paysans, les Délicieux, à leur fils Brutus parti au front à la place d'un jeune homme plus riche, et à la jeune Louise, sa promise secrète.

Leur correspondance qui n'est au départ que la transcription des messages, va devenir un commentaire sur la personnalité des protagonistes et sur l'amour compromis du couple secret.

Puis l'auteur nous embarque dans une deuxième partie, un journal, celui du Docteur Le Cœur, où l'on retrouve entre autres la famille Délicieux et la jeune Louise.

Et l'on découvre un homme, infatigable dans son combat contre la maladie, la misère et les croyances magiques tenaces. Anticlérical convaincu, il est pourtant l'allié du sorcier local et du curé dans une collaboration à un même objectif : soulager corps et âmes.

Mais cet homme, qui réfléchit à sa condition de médecin, impuissant devant la mort, face au risque encouru, enrage :

« Que dire face à la mort convulsive et brutale des femmes, des enfants, des vieillards ? Qu’exprimer lorsque, sans souci du lendemain, on doit entrer dans des lits-cages puants de miasmes et de suées, pour ausculter des sujets qui ont déjà l’odeur de la charogne ? D’autant que, loin d’être le démiurge que l’on croit, le médecin est fait de sang et de fluides, et peut céder aux tempêtes des dérèglements de l’organisme. »

Humaniste, torturé par un désir sexuel qu'il considère comme un défi à la mort, il connait tout de ses patients : l'entêtement parfois dangereux des plus frustes ; la crasse de leur intimité qu'il faut pourtant affronter ; les secrets les plus indicibles des familles ; la misère filiale et sociale derrière l'arrogance et le mépris des nobliaux locaux.

Et il apprendra aussi à connaître la couardise, le goût des fastes et les intrigues des politiques locaux.

Ce roman décrit le quotidien d'une société brutale avec une intimité qui ne peut laisser indifférent.

 

Ouragan
Laurent Gaudé
Actes Sud



Nouvelle-Orléans, Louisiane, une tempête est annoncée, Josephine Linc. Steelson, vieille femme rageuse et fière, la sent. La ville, abandonnée par les plus riches, blancs pour la plupart, est laissée aux autres, ceux qui sont pauvres, ceux qui sont seuls, ceux dont l'Amérique nie l'existence. Parmi eux les prisonniers de Parich Prison dont le personnel a été évacué, mais où on a laissé les prisonniers seuls face à la montée des eaux, enfermés dans leur cellule. Mais aussi Rose et son fils, épuisée par la vie, qui n'attend plus rien et qui ne pense même pas à fuir. Ou encore Keanu Burns tenaillé par ses souvenirs, six ans passés sur une plate forme pétrolière dans le Golfe du Mexique, entre le hurlement des machines et celui des hommes... et puis un Révérend qui doute : de l'existence d'un Dieu capable d'un tel carnage et de sa place à lui, homme de Dieu au milieu du chaos.

Ce roman choral, magnifiquement écrit, retrace les évènements de 2005. L'auteur y mêle les pensées des différents personnages, leur histoire, leur peur et leur destin jusqu'à l'apothéose finale entre lyrisme et finesse.

 

La popotte des cocottes
Marypop – Coralie Saudo
Editions Scarabéa jeunesse


Un titre drôle et tout en rimes pour un album délirant qui se déroule dans la cuisine d'un poulailler.
Cot cot cot... et ça mijotte et ça papotte chez les cocottes!
Un livre haut en couleurs qui sensibilisera les plus petits à l'art des rimes et qui divertira autant les enfants que leurs parents grâce à une lecture dynamique et rythmée.
Et pour ceux qui en redemanderont, le même éditeur propose un p'tit détour dans « la rue des petites grenouilles », où l'on retrouve des jeux de mots rigolos sur nos amis les grenouilles.

Moi, Berlioz chien de la cloche
Stéphane Hendrich
Editions L'Ecole des loisirs, Kaleidoscope


L'argent ne fait pas le bonheur !, c'est pourtant ce que croit Berlioz, brave chien des rues et compagnon de galère de Jeannot la cloche, un sans-abri du quartier.
Berlioz aime sa vie, son maitre. Mais un jour, à force de voir les autres, de les envier, il décide de le quitter, pour une nouvelle vie. Mais sera-t-elle forcément meilleure?
Ce livre, véritable ode à l'amitié, s'apparente plus à une fable qu'à un album. A lire et à relire à partir de 3 ans.

 
 

L'IMMEUBLE D'EN FACE T1 et 2

Vanyda

Editions La boïte à bulles

Bande Dessinée Adultes

 

Cet immeuble, c'est le vôtre, sinon c'est celui où vous avez vécu il y a 20 ans, 30 ans...

Au premier, la jeune maman d'un petit garçon, enceinte, au beau visage empreint de douceur et de lassitude.

Au second étage un couple entre deux âges, qui est entré dans le temps des désillusions et dont l'existence tourne autour du chien.

Et au troisième un jeune couple de frais et jeunes amoureux, entre études et sorties avec les « potes ».

Des discussions à propos de la santé du chien aux menus services rendus, de la présence silencieuse de l'un des personnages à la quête de famille d'un petit garçon, cette bande dessinée est une chronique de la vie quotidienne dans cet immeuble.

Il n'y a pas UNE histoire, on a juste énormément de plaisir à suivre la vie de ces personnages, avec leurs doutes, leurs petits bonheurs, leurs fêlures...

Une belle réussite tant graphique que narrative!

Brigitte A.

Bibliothécaire Adultes

 

LE FAUTEUIL DE LA FEE  

OSTER Christian

Illustrations d'Alan METS

Collection Mouche de L'Ecole des loisirs

Il était une fois une fée, qui enattendant d'exaucer son prochain voeu, patientait sur une chaise. Unjour, un loup qu'elle venait de transformer en cochon, lui dit queson siège n'avait pas assez de classe pour une spécialiste commeelle. Et, il n'était pas le seul à le penser!

Lasse de ces réflexions incessantes,la fée tenta de transformer sa ridicule chaise en un majestueuxfauteuil. Mais...rien, la chaise resta telle quelle.

Pourquoi ses pouvoirs n'avaient aucuneffet sur elle? Et surtout, où dénicher un fauteuil dans cetteimmense forêt?

Comme bien souvent dans la littératurepour enfants, ce roman communique par son registre comique, desprincipes et des valeurs de la vie.

Son texte simple et entrecoupéd'illustrations, conviendra parfaitement aux enfants qui commencent àlire tout seuls et trouvera encore sa place dans les lectures du soiravant le coucher.

Prodigieuses créatures

Tracy Chevalier

Editions Quai Voltaire 

Vous êtes curieux de nature, ou passionnés par la vie de hommes et des femmes qui ont changé la vision scientifique du monde ? Ce livre à deux voix, qui parle de la passion commune de deux femmes, d'un milieu social très différent, pour les fossiles, ne vous laissera pas indifférents.

Nous sommes en 1820, en Angleterre, sur la côte du Dorset, dans la petite ville de Lyme Regis.Mary Anning et Elisabeth Philpot passent le plus clair de leur temps à traquer sur la plage, les «curios», libérés à chaque marée de la glaise bleue. Les mystérieux «serpents enroulés» ne sont autres que des ammonites, des mollusques marins fossiles qui ne représentent pour Mary qu’un gagne pain, tandis que les poissons fossiles collectionnés par Elisabeth, sont pour elle un vaste sujet de réflexion. Cultivée et intéressée entre autre par les travaux du biologiste  français Cuvier, elle recherche une vérité sur ces vestiges, que le monde n’est pas encore capable d’entrevoir. L’histoire va prendre toute sa dimension et une autre tournure lorsque Mary découvre ce qu’elle croira être les restes d’un simple «croco», qui sera en fait la première «prodigieuse créature». Celle-ci va attirer toutes les convoitises, et va changer la vie des deux femmes. Le défilé de pseudo-scientifiques, hommes plus ou moins jeunes, ou riches personnages, va entamer la sérénité de la ville de Lyme, et faire tourner la tête aux deux célibataires.

Elles s'engageront pourtant dans la fabuleuse aventure scientifique qui débute, à la découverte de ce qui va finalement se révéler être le premier fossile de mammifère marin anglais. De Londres à Paris, ce fossile et ceux que Mary découvrira plus tard excitent l'esprit des biologistes, morphologistes, fixistes ou évolutionnistes (encore rares, nous ne sommes qu’en 1820, une trentaine d’années avant Darwin et sa théorie sur l’évolution des espèces !). Cuvier émet des doutes sur l’authenticité de certains spécimens, avant d’admettre que «Dieu» a pu permettre la disparition d’espèces… 

Un beau roman, une écriture magnifique, pour réhabiliter et rendre à ces femmes leur place dans la société des sciences.

Tracy Chevalier nous entraîne une fois de plus dans la vie de ses personnages avec délicatesse et caractère. Un délicieux moment de lecture, et une mine de réflexions ! 

Pour aller plus loin, lire aussi : « Histoire pittoresque de la paléontologie» de Claude BABIN aux éditions Ellipse. Disponible à la médiathèque - section adulte – 560 BAB

Vous y retrouverez Mary Anning. Elle découvrira les restes d’un Ichtyosaure de 10 m de long, le plus grand jamais découvert, puis le premier Plésiosaure à la morphologie improbable, et le premier Ptérosaure en angleterre. La petite fille de la ville de Lyme Régis était experte pour trouver et extraire les fossiles, et n’avait pas son égal pour les préparer en respectant parfaitement leur anatomie. La culture d’Elisabeth Philpot apportera à Mary de nombreuses explications sur l’existence de ces «curios» qu’elle ramassait pour les vendre et faire vivre sa famille. A elles deux, elles rassemblent une fabuleuse collection, visible au Lyme Muséum. Les «spécimens» trouvés par Mary figurent encore dans les vitrines des Muséum de Paris et de Londres. A une époque ou les femmes n’ont aucune place dans la sphère très masculine des scientifiques, ces deux anglaises n’hésitent pas à s’imposer sur le terrain, et à rendre leurs découvertes indispensables à ces messieurs.

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE Mode d'emploi

Gilles de Bure - Editions Flammarion

L'architecture contemporaine, qui suscite parfois une certaine hostilité, s'inscrit pourtant dans la descendance naturelle de cet art.
Dans cet ouvrage particulièrement accessible, très illustré et qui se lit presque avec gourmandise, l'auteur, journaliste et critique d'art, remonte aux frémissements de l'architecture contemporaine, aux précurseurs et aux grandes réalisations à travers le monde. Mouvements, périodes, utopies, il décrypte pour nous un univers dont nous ne voyons que la réalisation finale que nous aimons (ou n'aimons pas), pour des raisons qui nous échappent souvent, comme pour l'art ; car l'architecture est art, mais aussi savoir et technique ; là où notre oeil pourrait ne voir que choc des époques, cet ouvrage nous apprend à penser continuité, évolution et créativité.

 

Blog

Jean-Philippe Blondel

Actes Sud Junior

Collection : RomanAdo  

Furieux de l’attitude de son père qui a lu son blog personnel, le narrateur de ce court roman décide de ne plus lui adresser la parole. Les jours passent et le jeune homme refuse toujours de sortir de son mutisme, ayant perçu l’acte de son père comme un « viol virtuel». Jusqu’au jour où ce-dernier dépose devant la porte de sa chambre un carton contenant des photos, des lettres et ses journaux intimes écrits dans les années 80, lorsque lui-même était lycéen. Le fils ne pouvant retenir sa curiosité ouvre la boîte et plonge dans le passé de son père…

Outre une réflexion sur les pratiques des ados sur Internet, ce roman, de la même manière que peut l’être un blog ou un journal, touche à l’intime, à la nécessité de mettre des mots pour exprimer ses angoisses et ses rêves, ce besoin de décortiquer les petits moments de la vie pour mieux se l’approprier. A la fois littéraire et moderne, la langue de Jean-Philippe Blondel est vivante, captivante et sonne juste. Un très beau roman sur les relations père-fils.

 

SITA CHANTE LE BLUES

UN FILM DE NINA PALEY
EDITIONS : POTEMKINE ET AGNES B. DVD


La déesse indienne Sita et son mari, le Prince Rama, sont très amoureux l'un de l'autre. Un jour, Sita est enlevée, mais elle est sauvée par Rama, qui la répudie aussitôt, doutant de sa pureté...
...Trois figurines du théâtre d'ombres de la tradition indienne confrontent de manière hilarante, dans une discussion à bâtons rompus, leurs souvenirs du Ramayana dont est tirée l'histoire de la déesse Sita...
...A New-York, de nos jours, une jeune femme effondrée lit le courrier électronique que vient de lui envoyer son compagnon parti en Inde pour son travail : "je te quitte"...

Adaptation en images animées de l'épopée de la mythologie indienne de Ramayana, "Sita chante le blues" est un triple récit mêlant trois graphismes différents, qui correspondent chacun au contexte de leur partie de l'histoire. Le tout est accompagné harmonieusement à la fois par de la musique indienne et des chansons jazz des années 20.
Ce n'est pas Bollywood, ce n'est pas Hollywood, c'est un savoureux mélange dont chaque ingrédient aurait gardé son goût et sa personnalité.


Détails sur le produit

Coraline

Un roman écrit par Neil Gaiman

Un film d’animation réalisé par Henry Selick 

Coraline vient d’emménager avec ses parents dans une nouvelle maison. Elle est ancienne, biscornue, un peu délabrée mais surtout elle est occupée par d’étranges habitants. Alors que ses parents sont très occupés, comme toujours, Coraline décide de visiter les lieux. Elle découvre alors, sous la tapisserie du salon, une petite porte secrète. En passant par cette ouverture la fillette arrive dans un autre appartement, identique au sien, avec à l’intérieur ses parents « en mieux » ! Un rêve, mais qui tourne rapidement  au cauchemar… Aidée de son ami Whyborn et d’un mystérieux chat noir, elle va débarrasser la maison de ses démons.

  

 Détails sur le produitDétails sur le produit

Pour l’été, la section jeunesse de la médiathèque a fait le plein de Bandes dessinées !

Malika secouss / Tehem / Glénat

Petit Vampire / Joann Sfar / Delcourt

Assoiffés de frisson et d’humour,  la série du Petit vampire de Joann Sfar est pour vous ! Petit vampire, est un « jeune » spectre facétieux, prêt à tout pour se faire des copains, vivants de préférence. Une nuit,  encouragé par ses amis monstres, squelettes,  pirate maudit, fantômes qui habitent avec lui dans son manoir délabré, il décide d’aller à l’école…

Pour les plus grands, la vitaminée Malika et ses deux comparses vous proposent une visite guidée de la Cité des Pâquerettes à travers la série Malika secouss de Tehem. Un joli nom bucolique pour un ensemble urbain tout en nuances de gris. Un quartier à l’architecture parpaing-béton où sévissent ces trois gamins ainsi qu’un animateur de quartier plein d’idéaux, une bibliothécaire un peu larguée, un papy anarchiste, une horde de crânes rasés allergiques à la couleur, le tout dans une ambiance de « tolérance cordiale ». Bref, une bande dessinée tordante qui croque la banlieue avec humour et sans complaisance.

 

6 milliards d'Autres

Un projet de Yann Arthus-Bertrand et de l'association GoodPlanet

Réalisé par Sibylle d'Orgeval et Baptiste Rouget-Luchaire

Editions de La Martitière

6 millards d'êtres humains sur terre, (comme me le rappelait opportunément un jeune lecteur à l'occasion d'un questionnaire surprise) et autant de manières d'envisager l'existence, c'est ce que montre cet ouvrage rempli d'humanité(s)

Des équipes de reporters ont posé 40 questions à des milliers de personnes de nationalités différentes en 35 langues, dans 75 pays ;

Qu'est-ce que l'amour signifie pour vous ?

  • « Maintenant on s'en fout. Ça fait lontemps qu'on est ensemble, on ne parle plus d'être aimé ou pas. […] Il faut élever les enfants, c'est tout. » Zhen Xi - Shanghai, Chine

  • « On ne se connaissait pas, on n'était pas amoureux […] alors, qu'on nous marie de cette façon-là... » Remedios – Bolivie

  • « Je n'ai écouté ni mon père, ni ma mère, je me suis mariée par amour, de mon plein gré. » Pandiammal – Tamil Nadu, Inde

  • « Quand on est vieux, essayer de ne pas réveiller l'autre quand on se lève tôt. Voilà l'amour ! au delà du sexe. » Barbara – Italie

  • « Ca fait dix ans que nous sommes mariés, donc nous ne nous donnons plus la main, mais mon amour est de plus en plus fort, de jour en jour. » Hajime - Japon

Ce sont quelques extraits des réponses à la question sur l'amour ; mais il y a aussi le bonheur, la nature, la peur, Dieu, la guerre, le pardon...Les réponses sont parfois étonnantes, attendues, ou émouvantes selon le sujet abordé, l'existence et le contexte socio-culturel que l'on imagine en filigrane.

Quelle est votre plus grande peur ?

  • « Ma plus grande peur, c'est...que Dieu n'existe pas. » Erick – Cuba

  • « Ma plus grande peur, c'est que mon fils ramène une fille qu'on n'aime pas et qu'elle vienne habiter chez nous. » Zhixi – Pékin, Chine

  • « Ce qui me fait peur, ce sont les démons. Ceux qu'on ne voit pas. Je sais qu'ils existent et ça me préocupe. » Penda – Mali

  • « J'ai peur de mon mari. Quand il boit, j'ai peur des disputes, qu'il me frappe et que j'en meure. » Meenakshi – Tamil Nadu, Inde

  • « Ma plus grande peur ce serait de savoir que Dieu existe vraiment. » Loïc - France

C'est une série de témoignages du monde entier sur des concepts universels mais dont la perception est parfois très différente selon les endroits du monde où l'on se trouve.

Méto (tome 1) : La Maison

Yves Grevet

Syros 

Sur une île coupée du monde, des enfants vivent dans « La Maison » où ils sont nourris, soignés, protégés mais surtout enfermés, éduqués, modelés. Méto est l’un d’eux. Plus curieux et plus déterminé que les autres, il observe l’univers dans lequel il vit, ses règles imposées par les « Césars », personnages autoritaires et sans âme, son fonctionnement… et ses failles. Sans jamais se confier à personne, de peur de mettre en péril la vie de ses amis, il va chercher des réponses à ses questions : d’où viennent les enfants qui sont sur cette île et où les emmène-t-on lorsqu’ils ont trop grandi ? Mais surtout, il va tout tenter pour fuir et échapper à un destin imposé.Une série passionnante, à l’écriture précise et dynamique, qui aborde sans en avoir l’air tant des questions de société que des questions plus « philosophiques » sur le sens de la vie, l’amitié, la liberté…

A mettre entre toutes les mains à partir de 10 ans ! 

 Détails sur le produit

Bonne pêche

Dedieu

Seuil

Lundi matin, Joseph marin pêcheur part en mer. A son retour, dix poissons frétillent dans son filet. Le lendemain, le pêcheur retourne à l’o

Ouvrage et cette fois ce sont neuf poissons qu’il rapporte, mais aussi… un frigo !Le troisième jour, Joseph repart au travail et pêche huit poissons ainsi qu’une chaise et une moto ! Les jours passent et chaque fois le pêcheur prend de moins en moins de poissons et de plus en plus d’objets jetés en mer. Au final Joseph, pragmatique, abandonne son métier de marin pêcheur et ouvre un magasin d’antiquités.L’auteur, Dedieu, toujours aussi drôle et pertinent, rappelle ici aux jeunes lecteurs que la mer est un lieu de vie fragile et indispensable et qu’il doit être respecté.

Album illustré à partir de 3 ans.

 

LE CANAL DU MIDI ET LES VOIES NAVIGABLES DE L'ATLANTIQUE A LA MEDITERRANEE

Texte : René Gast

Photographies : Bruno Barbier

Éditions OUEST FRANCE

Collection Itinéraires de découvertes

L'idée de la construction de ce canal est très ancienne : « Auguste, Néron, Charlemagne, François 1er, Henri IV, Louis XIII...tous en ont rêvé, aucun n'a pu faire aboutir la moindre esquisse de projet : relier l'Atlantique à la Méditerranée par un chemin d'eau constitué d'un canal et de rivières navigables » écrit l'auteur.


1662 : Louis XIV est roi de France. Colbert veut, par des moyens de transports plus rapides et plus sûrs, développer le commerce et rapprocher certaines régions du pouvoir royal. La France pourra, par la même occasion, concurrencer des puissances maritimes comme l'Angleterre ou la Hollande. Mais le projet d'un canal de Deux Mers est pharaonique et a depuis longtemps été abandonné tant les difficultés techniques sont importantes.

C'est à Paul Riquet, fonctionnaire dépourvu de tout diplôme quoique de grade élevé, que l'on doit d'avoir résolu les difficultés jusqu'alors réputées insurmontables.

Il fait parvenir à Colbert un courrier « sur le sujet d'un canal qui pourrait se faire dans cette province du Languedoc pour la communication des Deux Mers ».

Après les expertises, les travaux débuteront en 1667 pour se terminer en 1681, quelques mois après la mort de Paul Riquet.

Après avoir lu une introduction passionnante racontant l'histoire de la construction de ce canal, vous découvrirez les régions qu'il traverse, visiterez villes et villages, abbayes et sites archéologiques sur son parcours, admirerez des paysages variés : c'est une paisible promenade au fil de l'eau, agrémentée d'escales culturelles et historiques que vous propose ce beau livre.


D'autres ouvrages sur les régions de France sont disponibles à la médiathèque dans la même collection :

 

Les Démons d'Alexia

Ers et Dugomier

Dupuis

Le C.R.P.S., Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturels, est une institution discrète qui observe et lutte contre les phénomènes paranormaux. Alexia, jeune exorciste et enquêtrice hors pair, traque envoûtements, fantômes, esprits frappeurs, et adeptes de magie noire. Accompagnée de Raphaël l'ange déchu, d'Olof le nécromancien, de Bérénice sa fidèle amie et du Professeur Pleston un éminent scientifique, elle tente de neutraliser une très ancienne malédiction. Mais durant son enquête, elle découvre qu'elle est elle aussi la descendante d'une longue lignée de sorcières. Cette double faculté, sorcière et exorciste, est un atout majeur pour le C.R.P.S., ce qui lui attire admiration mais aussi jalousie...

Bande dessinée à partir de 10 ans. Les sept premiers tomes sont disponibles à la Médiathèque.  

Collection « Enfants d'ailleurs » aux éditions De La Martinière Jeunesse.

Les Editions De La Martinière proposent aux jeunes lecteurs, à travers cette très belle collection, de découvrir différents pays du monde. Le concept est simple : quelques éléments significatifs donnés en introduction, un peu d'histoire, puis le lecteur suit au quotidien la vie de trois enfants du pays. Les enfants d'ici se glissent dans la peau de ceux de là-bas et découvrent leur environnement, leurs préoccupations, leurs difficultés et leurs rêves... Ces courts chapitres, ponctués de dessins et de magnifiques photos sont une invitation au voyage et à la découverte.

Disponibles à la Médiathèque : Turquie, Pologne, Vietnam, Canada, Japon, Algérie, Sénégal, Guatemala, Chine, Liban, Australie, Russie, Brésil, Madagascar, Rwanda, Maroc, Israël, Palestine, Inde, Iran, Indonésie, Etats-Unis.

SHUTTER ISLAND

Roman graphique Adapté du roman de Dennis Lehane par Christian de Metter

Editions Rivages/Casterman/Noir

Nous sommes dans les années 50. Ce jour-là, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule débarquent sur l’îlot de Shutter Island au large de Boston. Cet îlot abrite une prison-hôpital pour des criminels ayant commis des actes particulièrement violents. L’une d’elle, suivie par le psychiatre de la prison après un triple infanticide, a disparu. Puis la tempête se déchaîne et l’îlot est coupé du reste du monde…Dans une atmosphère oppressante, presque concentrationnaire où, au fur et à mesure de l’histoire, on sent le personnage principal évoluer sur un fond incompréhensible de culpabilité, on s’attend à tout sauf à la fin que l’on met un certain temps à digérer.A ne pas rater ! Cette bande dessinée est tirée d’un ouvrage disponible à la médiathèque dans la section romans policiers.

Détails sur le produit

 Le Temps des miracles

 Anne-Laure Bondoux

 Ed. Bayard jeunesse

Collection Millezime

Blaise Fortune, fils adoptif de Gloria Bohème, est un enfant du Caucase. Il apprend à marcher dans le verger paisible de son grand-père au côté de Gloria et de ses frères. Mais la guerre éclate et ils doivent fuir. Ensemble sur les routes, la mère et l’enfant partent en quête de leur rêve : venir en France car Koumaïl a hérité de ses parents naturels, morts dans un attentat qui fit dérailler leur train, la nationalité française et le passeport qui va avec. En migrants, ils vont traverser une à une les frontières qui les séparent  de leur but. Ils croisent sur leur chemin, des personnages hauts en couleurs qui marquent l’enfant de leur empreinte, lui offrant ainsi les armes dont il aura besoin pour grandir. Seul l’enfant parviendra à atteindre la France. Il  en découvrira sa réalité, apprendra à se reconstruire, jusqu'à son retour au pays pour retrouver sa mère et une partie de lui-même. Un roman magnifique, drôle, sensible, intelligent. 

Pour tous, de 13 à 99 ans.

  

LE TAILLEUR DE PIERRE

Camilla LACKBERG

Traduction du suédois : Lena GRUMBACH et Catherine MARCUS

Edition Actes Sud / Collection Actes noirs

1923 : une très jeune fille, belle et manipulatrice, élevée par un père qui la vénère et cède à tous ses caprices, se retrouve enceinte d’un tailleur de pierre solitaire travaillant pour l’usine de son père, et qu’elle a mis un point d’honneur à séduire. Mariée de force au tailleur de pierre par son père, vivant dans un taudis, elle n’aura de cesse de retrouver le lustre de sa vie passée et de faire payer à tout son entourage le prix de sa déchéance… Fjällbabacka, port de pêche de la côte ouest de Suède, fin des années 2000 : une petite fille de 7 ans est retrouvée noyée. La police locale pense d’abord à un accident, d’autant que l’enfant est décrite comme hyperactive ; mais l’autopsie révèle qu’elle a de l’eau savonneuse dans les poumons… 

Dans un roman qui mène le lecteur aux confins de la folie humaine, sous les apparences de la normalité du quotidien, Camilla Lackberg nous livre le portrait d’une ville aux apparences tranquilles, mais où la violence, sous ses formes les plus tortueuses, rampe depuis des années.

Le Premier qui pleure a perdu

Sherman Alexie

Collection Wiz

Editions Albin Michel

Junior, un jeune indien spokane, commence dans la vie avec quelques handicaps : il est bègue, myope, pauvre, vit dans une réserve indienne où l’avenir qui l’attend a peu de chances d’être brillant et pire que tout : il est premier de la classe ! Grâce à son intelligence, sa lucidité et un humour ravageur, Junior choisi la bonne route, pas la plus simple mais celle qui va lui permettre de s’en sortir et de se dépasser. Il décide de quitter la réserve pour un lycée de Blancs en acceptant d’être rejeté et par les siens, qui le considèrent comme un traître, et par ses nouveaux camarades qui le voient comme un intrus. Mais junior a des armes : son goût pour le dessin et le basket, sa confiance en lui et un humour à toute épreuve…

Un roman pour ados, drôle et frais, où s’intercalent récit, dessins et bandes dessinées.

Un petit bonheur, à lire d’urgence ! ! ! 

LE VERBE CONTRE LA BARBARIE : Apprendre à nos enfants à vivre ensemble

Alain BENTOLILA

Editions Odile Jacob Poches

Pour commencer, une évidence : la langue nous sert dans nos échanges avec ceux qui nous entourent, que nous les aimions ou pas ; bien sûr, nous avons d’autres modes de communication comme le regard, les attitudes physiques, qui parlent pour nous, souvent à notre insu. Le verbe est cependant ce qui nous permet d’échanger des idées et d’engager des rapports sociaux.

A l’heure où, à force de simplification du langage, le vocabulaire tend à se rétrécir, Alain Bentolila, dans cet ouvrage simple et passionnant, nous apprend une chose fondamentale : la langue n’est pas uniquement un instrument de connivence ; c’est aussi et surtout un instrument de joute. : un verbe maîtrisé permet de se confronter au monde avec assurance, y compris dans des situations de controverse, sans en venir aux mains. Tant il est vrai que lorsque l’on manque de mots pour exprimer ses frustrations, on utilise ses poings pour se soulager.

Le Correspondant de Grignotin et Mentalo

Delphine Bournay

Ed. L’Ecole des loisirs

Roman à partir de 7 ans 

Grignotin, le petit lapin des bois et Mentalo la grande grenouille philosophe rêvent d’avoir un ami à l’autre bout du monde. Un Iguane répond à leur annonce et nos deux amis l’invitent dans leur forêt. Grignotin, impatient de cette visite, délaisse son ancien ami… Des illustrations simples et colorées, pour un petit roman tout en finesse.

GUERRE ET PAIX DANS LE POTAGER

Jean-Yves COLLET

Film Adulte

Vous aimez jardinez? Vous avez un potager? Ou vous voulez juste assister de près à la lutte implacable que peut livrer l'homme aux prédateurs de ses cultures, sans armes chimiques? Alors vous adorerez ce film documentaire qui vous fera entrer dans l'intimité d'un potager où les jardiniers n'utilisent aucun insecticide chimique. Vous assisterez à la naissance des légumes, à la lutte contre les nuisibles, mammifères ou insectes, à l'utilisation d'assistants-jardiniers, (insectes, larves). Et vous serez aux premières loges à l'heure de la récolte. A regarder en famille.

CALLISTO

Torsten Krol

Editions Buchet/Chastel 

Odell Deefus, 21 ans, 1,90 m, gentil et un peu benêt, est en route pour s’engager dans l’armée : c’est qu’on manque de volontaires pour se battre en Irak et qu’Odell est très patriote. Mais voilà, à quelques kilomètres du bureau de recrutement de Callisto, sa vieille voiture le lâche. Il trouve asile chez Dean Lowry, jardinier nouvellement converti à l’islam et accessoirement petit trafiquant de drogue.

A partir de ce moment, tout dérape. Le héros (mais peut-on parler de héros)? va se retrouver avec 2 cadavres inattendus et encombrants, englué dans une situation délirante.

Une peinture à la fois acerbe et hilarante de l’Amérique d’après le 11 septembre.

 

L'Ange disparu

Max Ducos

Editions Sarbacane

Album dès 6 ans

Aujourd'hui, Eloi et sa classe visitent le musée des Beaux-arts. L'enfant déambule dans les salles avec ennui, quand soudain, il apperçoit dans un tableau une femme qui pleure. Son angelot s'est échappé, elle demande à Eloi de le lui retrouver. L'enfant aidé par les personnages des tableaux parcourt ainsi différentes oeuvres à la recherche du petit ange.

Une histoire pleine de rebondissements qui permet aux petits et aux grands de s'initier à l'art avec plaisir.

   

Les poissons font-ils l'amour et autres questions insolites sur les poissons.

Jacques Bruslé 

Jean-Pierre Quignard

Editions Belin Collection Pour la science

Derrière ce titre en forme de question évoquant un comportement typiquement humain, il y a un ouvrage qui fait le point des connaissances sur le monde des poissons. Saviez-vous par exemple, que les poissons subissaient les effets de la mondialisation ? Car les modes de pensée et de vie ayant tendance à s’homogénéiser, la faune et la flore n’échappent pas à ce phénomène. Ainsi, l’introduction d’espèces dans des sites naturels où n’existe aucun prédateur pour réguler leur développement, ou encore les grands travaux d’aménagement des cours d’eau, ont des conséquences parfois catastrophiques sur la survie de certaines espèces de poissons. Pourquoi certains poissons forment-ils des bancs et pas d’autres ? Comment respirent-ils ? Pourquoi remontent-ils à la surface quand ils sont morts ? Sont-ils sensibles au stress et à la douleur ? Savent-ils se soigner ? (Sur ce plan, ils semblent plus avisés que les humains : lorsqu’ils ne sont pas dans des conditions d’élevage, ils évitent instinctivement les matières toxiques pour eux ; mais non, ils ne savent pas se soigner) Autant de questions auxquelles les réponses sont à la fois précises, accessibles, pleines d’humour et parfois un brin philosophiques.

Raymond rêve

Anne Crausaz

Editions Mémo 

C’est le printemps, deux escargots Germain et Lucette se rencontrent. L’aîné de leurs enfants, Raymond, rêve d’une vie meilleure où il serait un serpent à sonnette, une girafe, un caillou poli, un bubble-gum, une fraise ou juste un escargot pour aller jusqu’au bout de la terre ou du potager et rencontrer …

Une histoire simple, du beau papier, de la sobriété et une touche de fantaisie pour ce petit album destiné aux petits à partir de 18 mois.

LA PETITE ITALIE - Nouvelles

Béatrice BECK

Editions Grasset

<<La Petite Italie>>, c’est la nouvelle qui donne son titre au recueil et évoque la vie d’immigrés italiens dans la banlieue d’une ville française. Avec ce premier texte, le lecteur entre aussitôt dans un monde surprenant, unique, propre à Béatrix Beck, monde fait de drôlerie, de fantaisie mais aussi de cruauté. L’auteur donne souvent la parole aux déshérités, aux vies minuscules à travers des portraits peu communs, comme la fille de la reine des Amazones ou un enfant né sous X, ou encore une adolescente abandonnée sur la plage par les vagues et qui, à la fin du récit, retourne à la mer pour ne pas être prisonnière d’une famille qui la normaliserait en la baptisant…

Certaines nouvelles révèlent le sens du merveilleux, du féerique, d’autres prennent la forme de fables, d’autres encore sont faites de réflexions existentielles. Béatrice BECK s’adresse à notre sensibilité, donne souvent à sourire et surtout à réfléchir; elle jongle aves les idées mais aussi avec les mots et c’est là un aspect remarquable de ce livre. Son écriture concise, malicieuse est faite d’inventions langagières, d’expressions populaires mêlées parfois à des remarques très érudites, de jongleries verbales, de sonorités insolites à la manière d’un QUENEAU ou d’un Raymond DEVOS.

Voilà un livre plein de surprises où la fraîcheur et la fantaisie côtoient la méchanceté ; mais Béatrice BECK ne nous dit-elle pas qu’il faut être plus méchant que la vie pour éviter qu’elle ne nous piétine?

Anton et la feuille

De Ole Könnecke

Editions de L’Ecole des loisirs

Album à partir de 2 ans 

Voilà l’automne, Anton décide de ramasser les feuilles mortes du jardin. Mais lorsqu’il tente de ratisser la dernière, celle-ci se dérobe, emportée par le vent. Anton part à sa poursuite, rejoint par Lukas, assis sur la balançoire, puis par Greta et Nina occupées à construire un château de sable. Tous courent à la suite d’Anton pour lui apporte leur aide. Après moult péripéties, la dernière feuille est attrapée mais les autres se sont envolées.

Des lignes douces et épurées et une touche de couleur d’automne illustrent à merveille cette nouvelle aventure d’Anton.   

                                                                                                                

Détails sur le produit

Gemma Bovery

de Posy Simmonds

Traduit de l'anglais par Lili Sztajn et Jean-Luc Fromental

Editions Denoël

Bande dessinée Adulte

Pour fuir les incessantes intrusions de l'ex-femme de l'homme qu'elle a épousé par dépit amoureux, une jeune anglaise plutôt mal dans sa peau décide d'acheter une maison en Normandie et de s'y installer avec son mari. De l'enthousiasme du début, elle passera par une phase de déprime, s'étiolant dans l'atmosphère étouffante des relations ambigües entre les anglais installés dans la région et la population locale. Puis, peu à peu, sous le regard jaloux du boulanger du village, grand amateur de littérature, que son nom et celui de son mari (Gemma et Charles Bovery) fascine jusqu'à l'obsession, la jeune femme va changer, s'épanouissant à vue d'œil.... L'ombre de Flaubert plane sur ce roman graphique en noir et blanc, à la tendresse acide, où le fou-rire guette pourtant au coin de la page malgré le drame que l'on pressent.  Du même auteur, disponible également à la bibliothèque : TAMARA DREWE, roman graphique, qui croque le milieu littéraire avec une cruauté délicieuse. 

Détails sur le produit

L'Arche part à 8 heures

Auteur : Ulrich Hub

Illustrateur : Jörg Mülhe

Editions Alice Jeunesse

Dans un pays où tout est neige et glace, trois pingouins se chamaillent sur un coin de banquise. Arrive une colombe, messagère de l'illustre Noé, qui leur annonce l'arrivée imminente d'un nouveau Déluge. Deux places les attendent sur l'Arche. Oui mais voilà, nos pingouins sont trois ! Commencent alors de multiples péripéties pour faire passer illégalement le troisième larron sur le bateau. Mais c'est compter sans une colombe, zélée et surmenée, chargée de la bonne marche du navire. Un roman désopilant et philosophique, qui permet aux lecteurs de se questionner sur l'existence de Dieu, tout en restant léger !

BARRY PURVES

HIS INTIMATE LIVES

6 Films d'animation – Adultes

Barry Purves, réalisateur considéré comme un génie de l'animation, dont le travail avec les marionnettes est résolument tourné vers le public adulte, est profondément influencé par le théâtre et par l'opéra. Le DVD présenté ici réunit 6 films, réalisés entre 1989 et 2001. Le point commun de ces réalisations : une esthétique indéniable, libérée des conventions du genre, et des références permanentes au théâtre, à la mythologie, et à l'opéra. Le tout donne 6 petits bijoux de beauté, d'émotion et d'humour. Dans le premier film intitulé « Next », un comédien passe une audition devant un metteur en scène totalement indifférent. Truffé de références à l'œuvre de Shakespeare, ce petit film qui dure 5 minutes est un véritable régal. A ne pas rater, « Hamilton Mattress », (11mn) avec Hamilton l'aardvark, sur le point d'être entraîné par son agent, Feldwick la chenille, dans le monde glauque du showbiz. Ne pas oublier les bonus, ils vous aideront à comprendre certaines références, et à découvrir le réalisateur derrière les œuvres.

 ANDREAS VESALIUS, CHIRURGIEN DES ROIS

Henriette Chardak - Préfacier : Jean-Didier Vincent
Editions Presses de la Renaissance
Roman adulte



Fin de l'été 1564. Un bateau, de retour d'un pèlerinage à Jérusalem, s'échoue sur l'île grecque de Zante. Un homme, se traînant sur la plage, conscient qu'il est en train de mourir du typhus, voit défiler sa vie...

Né en 1514, Andreas Vesalius, descendant d'une grande famille d'apothicaires, grandit à l'ombre de la ruelle de l'Enfer, près de la place où sont dressés les gibets de Bruxelles, dans le Saint Empire Germanique.. Sa perception confuse des causes (alcoolisme, mauvais traitements, manque d'hygiène, manque de soins) qui ont mené là ceux que l'on considère alors comme la lie de humanité, feront naître en lui une intense fascination pour l'anatomie humaine : il veut comprendre de quoi est fait le corps humain, et pourquoi les potions que compose son père agissent sur l'organisme ; bref, il veut comprendre pour soigner : il sera chirurgien.

En ces temps où le métier de chirurgien, pratiqué par les barbiers, est méprisé de tous, son père, qui souhaite lui voir reprendre sa charge d'apothicaire royal, est effondré, mais se laisse convaincre par son épouse ; il transige pour des études de médecine, métier plus noble car on y parle exclusivement latin et grec pour décrire des maladies dont on traite les symptômes de manière souvent empirique.

De Louvain à Paris, de l'Italie à l'Espagne, Andréas Vésalius, qui se fera appeler André Vésale en arrivant à Paris, deviendra un précurseur de l'anatomie. Il s'acharnera à autopsier les corps pour comprendre enfin le fonctionnement des organes, provoquant la jalousie de ses confrères et la colère de l'inquisition qui l'accusera de « massacrer les âmes ».

Henriette Chardak nous fait plonger dans une époque et un milieu fascinants, où le fonctionnement du corps humain était un mystère revendiqué par ceux qui le soignaient, mais où certains ont permis, grâce à leur curiosité, à leur sens de la logique et à leur opiniâtreté, des avancées décisives dans la guérison de certaines maladies.
 
LETTRES D’AGATHE

Nathalie FERLUT

Bande dessinée Adultes – Editions Delcourt

« Ma petite Maman chérie, je crois que tu ne m’a jamais aimée, n’est-ce pas ? »

Agathe a passé son enfance et son adolescence à se demander pourquoi sa mère, si aimante avec ses frères, semblait la rejeter durement. Dans cette bande dessinée épistolaire, l’auteur nous décrit de manière émouvante l’incompréhension d’une enfant, les doutes d’une adolescente, les interrogations douloureuses d’une jeune femme sur le point de s’engager dans une vie de famille.

Servie par un dessin au trait enfantin et par des couleurs qui soulignent l’intensité des propos, cette bande dessinée se lit comme un roman dont on ne ressort pas indemne, et avec une grande question : Si la vérité rend parfois la réalité plus supportable, est-elle toujours nécessaire ? L’héroïne de « Lettre d’Agathe » a tranché : « moi, je l’aime trop –écrit-elle en parlant de son frère- pour lui raconter ce que je sais. A côté de ça, la vérité est sans importance ».

 Détails sur le produit

Le Jeu de cette famille

Claire Eranek

Editions du Rouergue

La famille change et les albums pour enfants avec elle ! Dans cet ouvrage, un jeune garçon nous présente sa famille : sa mère, son père, son chien et lui. Lorsqu'un jour, catastrophe, les parents se séparent. Une nouvelle vie commence alors pour l'enfant et le chien, une semaine chez l'un, une autre chez l'autre. Puis, nouveau cataclysme, les parents tombent amoureux ! L'aventure continue, les amoureux trouvent leur place peu à peu... ainsi que leurs enfants ! Comme dans un carnet de bord, l'enfant raconte avec tendresse et humour, son quotidien : ses bons et ses mauvais côtés, mais surtout il parle de l'amour qui les lie tous les uns aux autres. Ponctué de jolies illustrations humoristiques ce petit album est un concentré d'humour, de réalisme et d'impertinence...

TOURNAGE DANS UN JARDIN ANGLAIS (DVD)


Un film de Michael WINTERBOTTOM
Avec Steve Coogan, Rob Brydon, Ian Hart, Stephen Fry, Gillian Anderson

Nous sommes sur le tournage de l'adaptation d'un monument de la littérature anglaise : « La vie et les opinions de Tristram Shandy. »
Les scènes de tournage, la vie privée et les états d'âme des comédiens se mêlent à des moments de l'existence réelle de la vie de Tristram Shandy, racontés par l'acteur principal, ainsi qu'à des à-côtés savoureux ou émouvants sur les obsessions personnelles des uns et des autres.
Un moment d'humour très british, frisant parfois l'absurde, mais c'est un vrai bonheur.

 

HIER NOS VILLAGES
Aude de TOCQUEVILLE
Editions Aubanel
Illustré


C’est un ouvrage passionnant qui raconte l’histoire des sociétés villageoises en France, de leur création à leur organisation, en passant par les grandes mutations qu’elles ont connu. La complexité et la subtilité du fonctionnement de ces sociétés est évoquée, ainsi que tous les aspects de la vie sociale : la grand-place, l’église, la mairie, la foire, l’école, les mariages…
Un conseil : redécouvrez également l’ouvrage illustré de cartes postales anciennes intitulé « le Perray en 1900 » dont nous devons laconception à Monsieur Lucien Gioria, Secrétaire Général de la Bibliothèque jusqu’en 2004 : une façon comme une autre de se souvenir que le Perray était encore, il n’y a pas si longtemps, unvillage

CINQ SIECLES SUR PAPIER

Autographes et manuscrits de la collection Pedro Corrêa do Lago

Préface de Carlo Ginzburg - Editions de la Martinière

Deux manuscrits du même auteur : dans l’un, celui-ci réclame pour son oncle et de manière quelque peu comminatoire un service funéraire ; l’autre, adressé à son épouse et signé avec un humour grinçant « le prisonnier Sade » mentionne les « bêtes à cornes du gouvernement » ; ce sont là deux aspects plutôt contradictoires de la personnalité du célèbre marquis que l’on pourra découvrir dans ce livre ; ou encore une lettre de Flaubert à Victor Hugo, lui manifestant une admiration à la fois sincère mais non exempte d’ironie.

Très bel ouvrage contenant des reproductions de manuscrits et de tapuscrits signés, Cinq siècles sur papier éclaire, page après page, par petits chapitres relatant des anecdotes ou des fait marquants, la vie de personnages célèbres. Ainsi cette reconnaissance de dette de Claude Monet envers Gustave Manet, le frère d’Edouard, pour une somme de mille francs, remboursable sur le produit de trente cinq tableaux dont 8 terminés et 27 à venir…

      

ANOTHER COUNTRY- Film DVD de Marek KANIEVSKA

Avec Ruppert Everett, Colin Firth, Michael Jenn

Le début des années 30 en Angleterre ; une grande école fréquentée de génération en génération par l’élite masculine de la nation. Les luttes d’influence féroces qui s’y déroulent sous le masque policé de la grande bourgeoisie préfigurent celles qui constitueront le quotidien de ces futurs dirigeants. Après un drame et une série d’humiliations, Guy Bennet, (Ruppert Everett, formidable et émouvant) un des pensionnaires, dont le meilleur ami, Tommy Judd, (Colin Firth, tout en retenue) est marxiste, rejette avec violence l’hypocrisie du système perpétué par l’école. Il trahira son pays et finira par passer à l’Est.

Magnifiquement réalisé et interprété avec sensibilité, ce film parle de jeunesse désabusée, de cruauté des rapports humains et d’illusions perdues.